La directrice de l’Institut Panos Afrique de l’Ouest, Diana Senghor, a insisté, mardi, à Mbour, sur l’accès des femmes à l’information.

Femmes, Occupez les Medias: DIANA SENGHOR INSISTE SUR L’ACCÈS DES FEMMES À L’INFORMATION 1
Directrice de l’Institut Panos Afrique de l’Ouest, Diana Senghor

’’Il faut que les femmes accèdent à l’information. Il faut surtout que l’information à laquelle tout le monde accède à une information qui prend en compte les femmes’’, a-t-elle plaidé. Diana Senghor, directrice de l’Institut Panos Afrique de l’Ouest, s’exprimait lors d’un colloque régional.

Cette activité, qui se tient à Saly-Portudal (Mbour, ouest), du 8 au 10 décembre, a pour thème : ‘’L’accès à l’information a-t-il un genre ? Renforcer les synergies pour la promotion du droit d’accès à l’information et du droit des femmes à communiquer’’. L’accès à l’information est un droit universel qui concerne toutes les couches de la société, a t-elle rappelé.

’’Cette rencontre est consacrée à l’accès à l’information comme un droit universel mais qui concerne aussi les femmes. Il faut que les femmes accèdent à l’information. Il faut surtout que l’information à laquelle tout le monde accède à une information qui prend en compte les femmes’’, a dit Mme Senghor.

’’Un pays se développe surtout quand les femmes sont éduquées, parce que c’est elles qui vont transmettre l’éducation des enfants. Il est très important que des mesures soient prises face à la crise post-Covid-19 en faveur des femmes et elles ne pourront être justes et efficaces que si on connait leur situation’’, a-t-elle dit.

De son côté, Mamadou Saliou Sow, Secrétaire d’Etat auprès du Garde des Sceaux ministre de la Justice en charge de la promotion des droits humains et de la bonne gouvernance, a réaffirmé que l’accès à l’information est un ‘’droit fondamental’’ qui est garanti, non seulement, par la constitution sénégalaise, mais aussi par les instruments nationaux et internationaux auxquels le Sénégal a adhéré.

À LIRE  Prix Ragnée 2020 femme manager: Léna Sène sacrée

’’Le Sénégal dispose de dispositions spécifiques notamment au niveau des Collectivités territoriales, qui permettent aux usagers, aux citoyens de saisir le maire ou le président du Conseil départemental pour obtenir des informations. Au niveau de l’Etat aujourd’hui tout citoyen à la possibilité de saisir le ministère du Budget pour obtenir des informations financières ou de saisir toutes les administrations pour obtenir des informations’’, a signalé M. Sow.

Il a annoncé qu’une commission nationale d’accès à l’information, qui est une ’’autorité administrative indépendante’’ sera chargée ’’de vérifier, de contrôler l’effectivité de loi en vigueur portant sur l’accès à l’information’’.

’’C’est pour vous dire que c’est une avancée majeure de notre démocratie, de notre Etat de droit, de la promotion de la bonne gouvernance’’, a dit le Secrétaire d’Etat.

Diana SENGHOR

Directrice Générale, et un des fondateurs depuis 2000 de l’Institut Panos Afrique de l’Ouest. Elle a été la directrice du Programme Sahel, puis Afrique de l’Ouest, de l’Institut Panos Paris, basé à Paris. Dans une vie antérieure à Panos, elle a été chercheur en anthropologie à l’Institut Fondamental d’Afrique Noire (Université de Dakar, Sénégal), et journaliste et rédactrice en chef de deux magazines régionaux ouest-africains. Elle est titulaire d’un doctorat en philosophie de l’Université de Paris I Pantheon-Sorbonne, et deux maîtrises (philosophie et anthropologie culturelle, Université de Paris I Pantheon-Sorbonne et Paris VII Denis Diderot). Diana Senghor a été, et est, membre du Conseil d’Administration de différentes institutions de développement.

Avec APS-