L’État et les institutions financières mettent sur la table une enveloppe de 300 milliards FCFA pour accompagner les projets de développement des grandes et les petites et moyennes entreprises sénégalaises formelles.

Le ministre de l’Economie, du plan et de la coopération, l’Association professionnelle des banques, les établissements financiers et le Fongip, ont signé un accord cadre relatif à la mise en place d’un mécanisme de financement pour soutenir la relance de l’économie nationale.

Ainsi, l’enveloppe de 300 milliards FCFA est destinée à accompagner les projets de toutes les entreprises formelles dans les secteurs alimentaires, pharmaceutiques, sanitaires et numériques lourdement affectés par la pandémie de la covid19.

À LIRE  Une mission des administrateurs de la BAD à Dakar