Les pays africains ont un soutien de taille dans leur plaidoyer pour la suspension de la dette africaine. L’Union européenne s’est engagée à mettre en œuvre l’Initiative de suspension du service de la dette (ISSD). Le Conseil européen est résolu à faire avancer les efforts déployés au niveau international pour alléger la dette des pays africains.

Les chefs d’Etat ou de Gouvernement approuvent les conclusions faisant suite à la demande du Conseil européen des 15 et 16 octobre 2020 l’invitant à élaborer une approche commune à cet égard.

Dans ces conclusions, le Conseil souligne l’augmentation de la vulnérabilité face à l’endettement dans les pays à faible revenu, en particulier en Afrique, et met en exergue le soutien de l’UE en faveur d’une approche internationale coordonnée des efforts déployés pour alléger la dette des pays africains, relate e-Media.

À LIRE  Coopération sénégalo-coréenne : Amadou Hott pour la promotion du secteur privé