Le président Macky Sall a saisi l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la 2e édition du forum du numérique ce jeudi à Diamniadio pour alerter les Sénégalais sur les risques réels de seconde vague de Covid-19.

« Je lance, justement, un appel à l’ensemble des citoyens et personnes vivant parmi nous pour dire que le virus circule encore. La bataille n’est pas tout à fait gagnée. Il est vrai que nous avons des résultats appréciables, mais si vous voyez la courbe de l’évolution de l’épidémie, on se rend compte qu’il y a aussi des hauts et des bas. Donc il y a une variation, une oscillation permanente, alors qu’on devrait voir une courbe qui s’aplatit », déclare-t-il.

En effet, depuis quelques jours, la courbe des nouvelles contaminations à la Covid-19 qui était à moins de dix nouveaux malades par jour, a repris une tendance à la hausse avec 33 nouveaux cas positifs aujourd’hui.

« Nous avons aujourd’hui 33 contaminations alors que nous étions en dessous de 10. Et il y a des cas communautaires. Cela veut dire que le virus est parmi des citoyens inconscients qu’ils sont porteurs et qui propagent le virus. C’est le lieu d’insister encore sur le respect strict des gestes barrières », lance le Chef de l’Etat qui dit ne pas souhaiter une « seconde vague ».

« Elle sera insupportable pour notre économie et notre pays. Insupportable ! Donc restons vigilants et conscients que la maladie est encore là (…) », met-il en garde.

S’agissant de l’accès au futur vaccin contre la Covid-19, le président de la République renseigne : « nous discutons avec nos partenaires, principalement du G20, les pays plus développés, sur la nécessité de partager le vaccin à travers le monde. Toute l’Humanité doit pouvoir avoir accès au vaccin. Donc ce débat est pris en charge comme il le faut et là où il le faut ».

À LIRE  Le Sénégal a lancé sa de campagne de sensibilisation sur les violences faites aux femmes