La production industrielle a enregistré un bond de 5, 1 % en septembre dernier comparativement au mois précédent, a-t-on appris de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie.

’’Cette performance est imputable au relèvement de l’activité de production dans la quasi-totalité des sous-secteurs, en l’occurrence, ceux des textiles et articles d’habillement, du raffinage et de la cokéfaction, des matériaux minéraux, des industries extractives et environnementales’’, explique l’ANSD dans sa note mensuelle d’évolution de la production industrielle.

Le document rendu public vendredi relève toutefois que la réduction d’activité de production du papier et carton, travaux d’impression et reproduction d’enregistrements, des produits métallurgiques et de fonderie, ouvrages en métaux, produit du travail des métaux, de l’électricité, gaz et eau et des autres industries manufacturières avait atténué la hausse observée dans le secteur de l’industrie.

En revanche, la production totale au cours des neuf premiers mois de 2020 s’est rétrécie de 2,6% relativement à celle de la période correspondante de 2019, souligne le rapport parcouru à l’APS.

À LIRE  LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT FINANCE LE PROJET DE FEMMES ET JEUNES