Yobanté Express (YES), la start-up sénégalaise de livraison au dernier kilomètre, fondée en 2018 par le jeune Oumar Basse (Lire : Widim pompe, irrigue son champ à distance) a développé sa plate-forme web et mobile sur le continent africain.

YES s’est implantée en Afrique du Sud et depuis cette base livre au Botswana et au Zimbabwe alors qu’elle est également active au Ghana et au Nigeria, indique Disrupt Africa. «Yobante Express livre 15 000 colis par mois et génère un revenu mensuel moyen de $90 000», a-t-il déclaré. «En seulement 18 mois d’exploitation, nous avons embarqué 307 transporteurs indépendants et occasionnels, 611 points de relais et nous livrons pour plus de 150 entreprises.»

La start-up sénégalaise de livraison Yobanté Express se développe en Afrique 1

La start-up Yobante Express a développé des opérations de livraison de petits colis via une plateforme web et mobile. Elle va proposer un nouveau service de livraison de fruits et de légumes frais au Sénégal.

Yobante Express est une start-up sénégalaise qui mène des opérations de livraison de colis au niveau local et transfrontalier. Elle se base sur un circuit de points de relais déjà établis pour livrer des colis jusqu’à la destination finale.

Le marché des denrées alimentaires reste encore fragmenté dans de nombreux pays africains. Une plateforme qui connecte les producteurs locaux directement à la clientèle pourrait permettre de réduire le nombre d’intermédiaires qui augmentent souvent les prix pour se faire un bénéfice. Ce nouveau service pourra ainsi formaliser le secteur et proposer des produits en fonction du portefeuille du client.

Rappelons que Yobante Express implique déjà 250 points de relais et 300 transporteurs occasionnels à travers son service de livraison de colis. La start-up génère environ 50 000 dollars par mois.

À LIRE  «AU SÉNÉGAL, 65% DES ENTREPRISES SONT AFFECTÉES PAR LA CRISE DE COVID-19»