Cent vingt entreprises sénégalaises devant être vont bénéficier d’un financement de 2,4 milliards de francs CFA, pour les aider à se relancer dans un contexte de COVID-19, à l’issue d’un concours international de business-plan qui servira à les départager, sous l’égide de l’Agence de développement et d’encadrement des Petites et Moyennes entreprises (ADEPME)

L’adjointe au gouverneur de Saint-Louis en charge du développement, Fatou Makhtar Fall Faye, en a fait l’annonce mercredi lors d’un atelier de partage avec l’ensemble des acteurs du secteur, les structures déconcentrés et entrepreneurs de la région de Saint-Louis.

Les entreprises sélectionnées doivent justifier de 7 ans d’existence pour bénéficier d’une subvention de 20 millions de francs CFA qui “n’est pas un prêt”.

Selon l’adjointe au gouverneur de Saint-Louis chargée du développement, cette subvention permettra à ces entreprises de se relancer dans ce contexte de COVID-19 ou l’économie nationale voire mondiale “a été durement éprouvée par les conséquences de l’installation de cette pandémie qui a fini de ruiner pratiquement toutes les petites et moyennes entreprises”.

Les modalités d’inscription au concours international de business-plan initié par l’ADEPME et qui se déroulera du 7 septembre au 2 octobre 2020, a fait l’objet d’un partage d’information à travers cet atelier, afin que “tous les acteurs puisent avoir accès à la plateforme, ouverte et de manière équitable, permettant de s’inscrire pour bénéficier du financement de l’ADPME”.

Le financement octroyé par l’ADPME aux petites et moyennes entreprises devrait permettre à ces dernières de se relancer et de retrouver une certaine compétitivité, afin qu’elles contribuent à “endiguer le chômage chronique qui découle de ce contexte de la COVID-19”, a souligné Fatou Makhtar Fall Faye.

À LIRE  Coopération au développement: accords de financement entre l'italie et le sénégal

L’adjointe au gouverneur de Saint-Louis a rappelé que l’année dernière, la région de la capitale nord du Sénégal avait enregistré 9 lauréats qui “avaient effectivement reçu des financements”, sans en préciser le montant.

Pour l’édition 2020 de ce concours de business-plan, “la région espère avoir plus de petites et moyennes entreprises du nord, bénéficiant de ces subventions à hauteur de 20 millions de francs CFA”.

Louis Sarr, directeur des ressources et des partenariats à l’ADPME, est de son côté revenu sur le fait que ce concours international de business plan financé par la Banque mondiale, l’APIX – l’agence sénégalaise en charge des grands travaux et de la promotion de l’investissement – et le ministère des Finances, qui en est à sa deuxième édition, vise à “accompagner les entreprises en difficultés dans ce contexte post-COVID-19”.

Il a précisé que les fonds représentant la subvention de 20 millions de francs CFA à laquelle les PME participantes peuvent prétendre, “sont destinés à toutes petites et moyennes entreprises des 14 régions du Sénégal, qui seront lauréates du concours international”.