Au nord de Dakar, le lac Rose forme avec l’île de Gorée une des attractions touristiques les plus populaires du Sénégal. Le lac Retba, son nom officiel, accueille chaque année des milliers de personnes avides de découvrir cette curiosité naturelle. Pour vous convaincre de le contempler à votre tour pendant un séjour au Sénégal, nous vous donnons cinq raisons de vous rendre sur ses rives.

Le Lac Retba, le Lac rose du Sénégal 1

Le Lac Retba du Sénégal est un grand lagon qui a une superficie de 3 km², il est peu profond et est entouré de dunes. Chaque année, le sac rétrécit un peu plus, il a perdu la moitié de sa surface en 2 siècles ! Le Lac Rose du Sénégal est situé à quelques centaines de mètres de l’océan Atlantique, à 35 km au nord-est de Dakar. Ci-dessous la carte qui vous permet de le localiser.

POURQUOI LE LAC ROSE AU SÉNÉGAL EST ROSE ?

Sa couleur rose si particulière est due à la présence d’un micro organisme qui développe un pigment rouge pour résister à la concentration de sel. Hormis cette bactérie et des poissons rendus nains par la concentration saline, aucun organisme ne vit dans cette étendue d’eau. Pourtant, chaque jour, des hommes et des femmes venus des pays voisins en tirent leurs revenus. Couverts de beurre de karité pour se protéger de la corrosion, ils récoltent le sel, richesse du lac, et ce depuis les années 1970. Pour cela, ils utilisent des techniques traditionnelles. Les hommes, en pantalon et chaussettes, s’immergent dans une eau dont la température peut dépasser 30 °C. À coups de bâton, ils délogent le sel incrusté au fond du lac, qu’ils chargent grâce à des paniers dans des barques à fond plat. Sur la rive, les femmes vident celles-ci et se constituent des monticules pour sécher et blanchir le sel sous le soleil.

À LIRE  Femme, paix et sécurité en Afrique : Les États membres de l’UA présentent leur bilan à Dakar

Le Lac rose est le plus salé au monde, il compte avec un taux de salinité de 380g de sel par litre d’eau. La réponse se trouve dans la composition chimique de ses eaux, marquée par une très forte teneur en sel, supérieure à 300 grammes par litre. À titre de comparaison, la mer en contient entre 20 et 40 grammes et la mer Morte environ 275 grammes par litre. Une bactérie extrêmophile s’adapte à ce milieu, autrement inhospitalier pour la plupart des formes de vie. Dunaliella salina produit un colorant de la famille des bêta-carotènes pour se protéger du sel et des ultra-violets du soleil. La teinte rosée, voire parfois mauve, de l’eau du lac Retba dépend donc de l’ensoleillement et de la concentration en sel. Lorsque le temps est nuageux, le lieu peut présenter une couleur tout à fait normale.

L’activité saline du Lac Rose du Sénégal

La récolte du sel est travaillée quotidiennement, on peut y extraire 80 à 300 grammes de sel par litre d’eau, ce qui est particulièrement dense. De jour comme de nuit, le lac Rose est donc en activité intensive. Les travailleurs viennent extraire manuellement le sel du lac qui en contient une quantité faramineuse.

Le Lac Retba, le Lac rose du Sénégal 6

Pour se protéger de l’agressivité du sel sur la peau, les employés du sel se recouvrent de beurre de karité. De par sa concentration en sel, le Lac Retba possède un écosystème unique, des bactéries ultra résistantes s’y développant.