Le président de la République a annoncé le déblocage d’une aide d’urgence de 10 milliards de francs destinée à l’appui aux sinistrés et à l’évacuation des eaux.

10 milliards de francs seront débloqués comme aide d’urgence. Les trois milliards constitueront une aide directe aux sinistrés en terme de transfert d’argent pour l’achat de matelas de produits d’hygiène, de vivres et autres, a assuré le chef de l’Etat dans une déclaration. Il a ajouté que les sept milliards de francs restants destinés à la Brigade nationale des sapeurs-pompiers (BNSP) et à l’Office national d’assainissement (ONAS) seront consacrés à l’évacuation des eaux.

Macky Sall s’adressait à ses compatriotes trois jours après des pluies diluviennes à l’origine d’inondations et de dégâts matériels et de pertes en vies humaines à travers le Sénégal.

Cette situation a précipité le déclenchement à partir de dimanche du Plan Or-Sec (organisation des secours) pour soulager les populations sinistrées. Pour surmonter le lourd manque de matériels, les sapeurs-pompiers seront aidés « à hauteur de 7 milliards de francs CFA », a annoncé le Chef de l’Etat. L’argent servira aussi à chercher une logistique technique pour l’évacuation des eaux pluviales stagnantes.

« Pour accompagner ces efforts, j’ai décidé de mettre en place un budget d’urgence de 10 milliards de francs CFA, dont les 3 milliards serviront d’appui direct aux populations sinistrées. (…) Les 7 autres milliards serviront à accompagner les services des sapeurs-pompiers et de l’achat de matériels supplémentaires pour l’évacuation des eaux de pluies

À LIRE  LE PANAFRICANISME, UNE "URGENCE"’ POUR LA SURVIE DE L’AFRIQUE, SELON GADIO