Les exportations du Sénégal au mois de juillet 2020 sont évalués à 169,4 milliards francs Cfa contre 156,4 milliards francs Cfa au mois précédent, soit une hausse de 8,3%. Tandis que les importations sont ressorties, durant la période de revue, à 328,6 milliards francs Cfa contre 330,9 milliards francs Cfa au mois précédent, soit un repli de 0,7%.

Dans le bulletin mensuel de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) sur le commerce extérieur, les exportations du Sénégal en juillet sont évaluées à 169,4 milliards francs Cfa contre 156,4 milliards francs Cfa au mois précédent, soit une hausse de 8,3%. Ce relèvement est essentiellement dû à l’augmentation des expéditions de produits pétroliers (10,0 milliards francs Cfa contre 4,9 milliards francs Cfa), de titane (7,1 milliards francs Cfa contre 0,4 milliard francs Cfa au mois précédent), d’or non monétaire (+86,8%) et de crustacés, mollusques et coquillages (+42,5%). Toutefois, le repli des exportations d’acide phosphorique (-60,7%) et de poissons frais de mer (-21,0%) a amoindri cette progression.

Les importations en baisse de 0,7 % en juillet 2020

S’agissant des importations de juillet 2020, elles sont ressorties à 328,6 milliards de FCfa contre 330,9 milliards de FCfa au mois précédent, soit un repli de 0,7 %. Cette baisse est imputable au repli des achats à l’extérieur de riz (-61,0 %), d’huile brute de pétrole (-27,8 %), de produits pétroliers finis (-24,9 %) et d’autres machines et appareils (-11,2 %). Cependant, la contraction des importations a été modérée par la hausse des importations de sucre brut et raffiné (11,5 milliards de FCfa contre 1,8 milliard de FCfa au mois précédent) et de produits pharmaceutiques (+47,4 %). Les principaux produits importés, au cours de la période sous revue, sont les autres machines et appareils (33,4 milliards de FCfa), les produits pétroliers finis (25,7 milliards de FCfa), l’huile brute de pétrole (21,5 milliards de FCfa), les métaux communs (17,3 milliards de FCfa) et les produits pharmaceutiques (12,5 milliards de FCfa). Les principaux fournisseurs du Sénégal ont été la France (17,1 %), la Chine (10,0 %), le Nigeria (6,9 %), le Brésil (5,0 %) et la Russie (3,7 %).

À LIRE  Sénégal-Mines : Teranga Gold et Endeavour fusionnent pour devenir un « champion aurifère »