L’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a consenti un don de 500 millions de Francs CFA (900.000 dollars américains) et de milliers de masques de protection en appui aux efforts du ministère sénégalaise de la Santé et de l’Action sociale dans sa riposte à la pandémie de COVID-19,

Le lot de masques offert par l’institution régionale comprend 421.030 masques industriels à usage multiple pour les populations et 157.490 masques chirurgicaux de type N95 pour le personnel soignant.

Selon le ministre sénégalais de la Santé et de l’Action sociale Abdoulaye Diouf Sarr, cet important don, qui va incontestablement aider dans la riposte, traduit à nouveau que nous restons au sein de l’UEMOA une communauté unique et indivisible.

Il a relevé que notre humanité “traverse une de ses plus grandes crises créant ainsi de grands bouleversements sanitaires, politiques et socio-économiques”.

Pour le Sénégal, a relevé Abdoulaye Diouf Sarr devant la délégation de l’UEMOA, “l’organisation qui été mise en place a permis, dès l’apparition du permier cas le 2 mars 2020, une prise en charge rapide”.

Il a souligné que depuis lors, “le personnel de santé et de l’action sociale travaille sans relâche”, ajoutant que les résultats obtenus “sont forts encourageants”.

En soutien à l’action des Etats membres, et pour faire ensemble front à la pandémie de COVID-19, la commission de l’UEMOA a voulu marquer sa solidarité au gouvernement du Sénégal, a fait savoir son représentant Mamadou Makhtar Diagne, lors la cérémonie.

Il a salué l’engagement et la mobilisation de l’ensemble des ministres de la Santé des Etats membres de l’Union. Ils ont permis, dit-il, de ”réduire l’incidence négative de la maladie, notamment son taux de létalité qui est passé de 2,75% au début de l’épidémie à 1,8% à la date d’aujourd’hui, même si le nombre de cas a connu une augmentation”.

À LIRE  Un budget de 70 milliards de francs CFA pour le paiement des bourses et aides sociales des étudiants

A l’échelle de l’UEMOA, la Commission, la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) ont soutenu les efforts des Etats en apportant chacune une contribution à la résilience et à la relance de l’activité économique, selon M. Diagne.

APS-