Chadwick Boseman, 43 ans, avait incarné le premier super-héros noir doté d’un film Marvel pour lui seul.

L’acteur américain Chadwick Boseman, tête d’affiche du long-métrage Black Panther des studios Marvel, qui mettait en scène pour la première fois un super-héros noir, est décédé d’un cancer du colon à l’âge de 43 ans, a annoncé sa famille, ce vendredi 28 août.

“Incarner King T’Challa dans Black Panther avait été le grand honneur de sa carrière”, selon un communiqué publié sur les comptes de Boseman sur les réseaux sociaux. “Il est mort chez lui, entouré de sa femme et de sa famille”, ajoute le texte.

Réalisé par Ryan Coogler, Black Panther avait rassemblé, outre Boseman, un casting d’acteurs noirs parmi les plus prisés de Hollywood (l’oscarisée Lupita Nyong’o, Angela Bassett, Forest Whitaker, Daniel Kaluuya) et bénéficié d’un budget de production et de promotion faramineux.

L’acteur n’avait pas évoqué publiquement avoir été diagnostiqué d’un cancer du colon. “Tous [ces films] ont été filmés pendant et entre d’innombrables chirurgies et chimiothérapies”, peut-on également lire dans le communiqué. Outre Black Panther, Chadwick Boseman avait également joué dans les films Da 5 Bloods et Marshall. Il devait en outre reprendre le rôle de T’Challa dans un deuxième opus de Black Panther prévu pour 2022.

Malade depuis 2016

L’acteur n’avait pas rendu publique sa maladie, diagnostiquée en 2016, et avait continué à tourner. « C’était un vrai combattant », lui a rendu hommage sa famille dans son communiqué, expliquant qu’il avait continué à travailler tout en subissant « d’innombrables opérations chirurgicales et chimiothérapies ».

À LIRE  COVID-19 : TROIS NOUVEAUX CAS CONFIRMÉS DIMANCHE, 222 AU TOTAL.

« De Black Panther à Jackie Robinson, il a inspiré plusieurs générations et leur a montré qu’on pouvait être tout ce que l’on désire – même des super-héros », a tweeté M. Biden.