Les différents acteurs politiques, réunis au niveau du dialogue politique, se sont accordés sur la suppression du parrainage aux élections locales. Membre de la majorité, Cheikh Sarr a confirmé l’information.

En effet, il y avait une commission de facilitation qui était mise en place dans le cadre du suivi du dialogue entre les différents partis. Et c’est cette commission qui a facilité l’accord sur la suppression de cette phase de tri qui pourrait éventuellement susciter de nouvelles contestations.

Il est à signaler que pour le parrainnage concernant la prochaine présidentielle, il sera question d’y statuer après l’évaluation du processus électoral.

À LIRE  Covid-19/sénégal: 108 nouveaux cas, 2 décès, et 4.042 personnes sous traitement