Dix civils et un policier ont été tués dimanche dans une attaque à la voiture piégée qui a ciblé un hôtel balnéaire de la capitale somalienne Mogadiscio, selon un nouveau bilan annoncé par un porte-parole du ministère de l’Information.

“Dix personnes sont mortes, ainsi que cinq assaillants et un policier des forces spéciales somaliennes”, a indiqué Ismael Mukhtaar Omar.

“Le bilan des morts” pouvait encore augmenter car l’explosion de la voiture piégée qui a précédé l’attaque de l’établissement par des hommes armés “a été massive”, a-t-il ajouté.

Un précédent bilan faisait état de cinq morts et une dizaine de blessés.

L’attaque a débuté par l’explosion d’une voiture piégée près de l’hôtel Elite, puis des hommes armés ont investi l’établissement où des coups de feu ont été entendus.

Une compagnie privée, Aamin Ambulance, a chiffré le nombre de blessés à au moins 28.

Des témoins ont confirmé que l’attaque de l’hôtel Elite avait débuté par une forte explosion et qu’ensuite des gens fuyaient en courant le secteur de l’établissement où des coups de feu étaient entendus.

Parmi les morts figure au moins un haut fonctionnaire du ministère de l’information, Abdirasak Abdi, selon l’un de ses collègues, Hussein Ali.

À LIRE  Covid-19/SÉNÉGAL: 31 nouveaux cas, 50 guéris, 1559 patients sous traitement