Le Secrétariat exécutif du 9e Forum mondial de l’eau et la société de gestion de l’exploitation et de la distribution de l’eau potable en zone urbaine et péri-urbaine (SEN’EAU), ont signé, jeudi à Dakar, une convention qui vise à ‘’baliser’’ des axes de collaboration pour la réussite du 9e Forum Mondial de l’Eau (FME) qui aura lieu à Dakar, du 22 au 27 mars 2021.

Les documents ont été paraphés par la directrice générale de SEN’EAU, Jany Arnal, et le Secrétaire exécutif du 9e FME, Abdoulaye Sène, au centre des métiers de SEN’EAU, ‘’un lieu à la fois indiqué et symbolique pour avoir été par le passé le cadre d’élaboration et de mise en œuvre de nombreuses rencontres et politiques de développement du secteur hydraulique’’, selon M. Sène.

L’objectif de ce présent protocole consiste à ‘’baliser les principaux axes de collaboration possibles entre le 9e FME et la SEN’EAU pour la réussite du 9e Forum Mondial de l’Eau’’, le plus grand évènement rassemblant tous les trois ans, les différents acteurs de la communauté mondiale de l’eau, a-t-il fait savoir.

Il a souligné que ‘’pour relever le défi de l’organisation du Forum, le Secrétariat exécutif, suivant les instructions du chef de l’Etat, a déroulé avec l’appui du ministre de l’Eau et de l’Assainissement, un processus de consultation et de mobilisation de l’ensemble des parties prenantes intervenant dans le secteur de l’eau’’.

C’est dans ce cadre, a-t-il poursuivi, que ‘’ce protocole de partenariat a été élaboré pour que la SEN’EAU joue pleinement son rôle’’ dans la préparation et l’organisation du Forum conformément à la mission qui lui a été assignée dans le cadre du contrat d’affermage avec l’Etat du Sénégal.

À LIRE  Marchés et grandes surfaces: Le préfet de Dakar fixe les nouvelles règles

Le thème principal du forum est : ‘’La sécurité de l’eau pour la paix et le développement’’.

Abdoulaye Sène se dit ‘’persuadé’’ que la SEN’EAU ‘’pourra donner de nouvelles impulsions au développement de l’hydraulique urbaine en parfaite synergie avec la SONES’’, la société de patrimoine avec qui le Secrétariat exécutif a déjà signé un protocole de partenariat similaire.

Il a par ailleurs rappelé que le Sénégal est l’’’un des rares pays africains qui avaient réussi à atteindre les OMD, une performance remarquable qu’il faut encore améliorer pour relever un nouveau défi, celui de l’ODD 6’’.

Selon lui, les projets phares de la SONES que sont Keur Momar Sarr 3 (KMS3), d’une capacité totale de 200 000 m3/j et l’usine de dessalement d’eau de mer des Mamelles, d’une capacité de 50 000 m3/j extensible à 100 000 m3/j, vont, en effet, permettre à la SEN’EAU de satisfaire les attentes des populations urbaines.

Pour sa part, la directrice générale de SEN’EAU a assuré que ‘’tout sera mis en œuvre pour la réussite’’ de cet évènement majeur à travers notamment l’accès à l’eau à plus de monde, la modernisation du réseau, la digitalisation ainsi que l’amélioration du métier et de la qualité du service.

A ce titre, elle a annoncé que le centre des métiers de l’eau sera érigé en centre d’excellence international, doté de nouveaux bâtiments modernes, un joyau qui sera visité par les prochains participants au forum.

APS-