Le Sénégal a levé 103, 13 milliards de francs CFA, à l’issue d’une émission de bons Covid-19, de l’Agence UMOA-Titres.

L’opération a enregistré un taux de couverture de 388,34% du montant mis en adjudication par les soumissions, selon le compte rendu qu’en a fait l’agence. Pour un montant global mis en adjudication de 103, 130 milliards, le montant global des soumissions s’est chiffré à 400 milliards de francs CFA.

Le programme d’émissions des “Bons Social Covid–19”, d’un montant d’environ 1.172 milliards de francs CFA, a été validé par les pays membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA, “dans le cadre de la mise en œuvre des actions en vue d’atténuer les impacts négatifs de la pandémie liée au coronavirus”.

La présente émission ‘’vise à permettre à l’émetteur de mobiliser l’épargne des personnes physiques et morales dans le but de couvrir les décalages de trésorerie créés par la lutte contre la pandémie de Covid-19 et ses conséquences’’, précise une note d’information de l’Agence UMOA-Titres.

Elle rappelle que l’Etat du Sénégal a levé, début juin dernier, 38,5 milliards de francs CFA sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest-africaine, au terme d’une émission d’obligations assimilables du Trésor d’un montant de 35 milliards de francs CFA.

A la fin de ce même mois de juin, il avait aussi récolté 82 milliards de francs CFA d’une émission simultanée d’obligations assimilables du Trésor de la Direction générale du Trésor et de la comptabilité publique.
En mai, l’Agence UMOA-Titres annonçait la mobilisation, dans le cadre des ‘’Bons Social Covid–19’’, de ‘’plus de 1.000 milliards de francs CFA’’ sur le marché des titres publics de l’Union économique et monétaire ouest-africaine, pour faire face aux besoins de financement des Etats membres.

À LIRE  Covid-19/Sénégal: 63 nouveaux cas, 68 guéris, 2 décès, 2.533 personnes sous traitement

Le programme d’émissions des ‘’Bons Social Covid–19’’, d’un montant d’environ 1.172 milliards de francs CFA, a été validé par les pays de l’Union, ‘’dans le cadre de la mise en œuvre des actions en vue d’atténuer les impacts négatifs de la pandémie liée au coronavirus’’.

Le but visé à travers ce nouvel instrument dénommé ‘’Bons Social Covid-19’’ est de ‘’permettre aux Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine de mobiliser les ressources financières leur permettant de faire face aux urgences liées à la lutte contre la pandémie’’.
L’Agence UMOA-Titres estime que ‘’l’exécution du programme des ‘Bons Social Covid-19’ au cours des mois d’avril et mai 2020 a connu un franc succès’’.

Elle évoque la participation de 85 investisseurs de l’UEMOA, ‘’une moyenne globale de couverture des émissions de l’ordre de 368 % et un taux moyen pondéré des émissions de 3,1433 %’’. ‘’La dispersion des taux autour de cette moyenne pondérée varie entre 2,7574 % et 3,5208 %’’, indique l’Agence UMOA-Titres.

Pour elle, le niveau important de la mobilisation des investisseurs en un temps relativement court démontre deux choses. La première, c’est ‘’l’engagement des acteurs pour le développement du marché des titres publics de l’UEMOA’’.

Les ‘’Bons Social Covid-19’’ sont des bons assimilables du Trésor, d’une maturité de trois mois, émis par voie d’adjudication à des taux précomptés inférieurs ou égaux à 3,75 %. Ils bénéficient non seulement de l’accès au guichet classique de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest, mais aussi de l’accès à un guichet spécial Covid de refinancement à trois mois, au taux directeur fixe de 2,5%, sur toute leur durée de vie.

À LIRE  Marché financier Uemoa : Le Sénégal lève 164 milliards Fcfa