La Banque agricole du Sénégal (LBA) vient d’accorder un financement de 4,6 milliards de francs Cfa aux producteurs de la filière riz de la vallée du fleuve Sénégal.

Ce financement que la LBA a octroyé lors de son premier comité de crédit, « est dédié’’ à la campagne d’hivernage 2020-2021, a-t-il précisé. Il a ajouté que cette enveloppe « va certainement évoluer avec le deuxième comité de crédit, qui sera organisé dans les prochains jours ».

Il a déclaré que le volume de ce financement montre l’engagement de la LBA à « accompagner l’Etat dans son ambition de nourrir le pays dans cette période de crise sanitaire et économique ».
Pour la campagne de contre-saison chaude 2020, dit-il, sur les 894 organisations paysannes qui avaient fait des demandes de crédit, 834 ont bénéficié « d’un financement pour un montant global de 8,9 milliards de francs Cfa pour la filière riz, au niveau de la vallée du fleuve Sénégal ».
« Pour l’agriculture, la LBA finance plusieurs spéculations, à savoir la tomate, l’oignon et la pomme de terre’’, a-t-il précisé

« Cette enveloppe va certainement évoluer avec le deuxième comité de crédit, qui sera organisé dans les prochains jours. Elle montre l’engagement de la LBA à accompagner l’Etat dans son ambition de nourrir le pays dans cette période de crise sanitaire et économique »

Globalement, le soutien de la Banque agricole à la culture du riz dans la VFS devrait accompagner les efforts déployés par le gouvernement sénégalais dans le cadre de sa stratégie d’autosuffisance dans la céréale.

À LIRE  Covid-19: Le Sénégal enregistre 7 cas positifs

L’exécutif anticipe en 2020/2021, un volume de 1,5 million de tonnes de riz contre 1,15 million de tonnes réalisé un an plus tôt. Pour rappel, la VFS fournit près de moitié de la production nationale de riz.