La Banque européenne d’investissement (Bei) poursuit son soutien au Sénégal. Elle vient d’octroyer un prêt de 49 milliards pour faire face au Covid-19.

La signature de cette convention a eu lieu, ce jeudi, entre le ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott et le Vice-président de la Banque européenne d’investissement chargé des opérations en Afrique, M. Ambroise Fayolle.

Cet appui va soutenir l’octroi de prêts par des institutions bancaires aux entreprises les plus touchées par la Covid-19. Il permettra, en outre, de mobiliser plus d’investissements du secteur privé. Ce financement bénéficiera d’une bonification d’intérêt apportée par l’Union européenne.
À en croire le ministre de l’Économie, la BEI n’en est pas à son coup d’essai avec le Sénégal. C’est pourquoi il se réjouit de ce soutien, qui fait que le Sénégal reste dans Le ’’top 10’’ des partenaires de ladite banque au Sud du Sahara.
« Je rappelle que la Bei a consenti globalement au Sénégal plus de 700 millions d’euros de concours approuvés et signés au titre des Conventions de Lomé et de l’Accord de Cotonou, soit environ 459 milliards F.CFA. Pour cela, je suis très heureux de constater que les axes de coopération entre votre institution et notre pays sont dynamiques.
À titre d’illustration, vous venez de répondre aux besoins urgents de financements de notre Programme de Résilience Économique et Sociale et consolider, par la même occasion, la position de notre pays », a déclaré M. Hott repris par Emedia.

A travers cette action, la Bei cible les entreprises les plus exposées à la pandémie notamment dans les secteurs de la pêche, de l’agriculture, du tourisme, de l’industrie manufacturière et du commerce de détail. La Bei contribue ainsi à l’effort du Gouvernement du Sénégal dans sa stratégie d’appui au secteur privé pour faire face aux incertitudes et aux chocs résultants de la Covid-19.

À LIRE  le Qatar disposé à appuyer dans le développement du waqf au Sénégal

« Le partenariat solide qui lie le Sénégal et la Banque européenne d’investissement depuis plus de 54 ans a permis de sécuriser des investissements à long terme qui ont contribué à l’amélioration des conditions de vie et les perspectives économiques dans notre pays. Il y a quatre mois, le président de la Banque européenne d’investissement, le vice-président Fayolle et moi discutions de la menace sans précédent qui pesait sur les emplois et les entreprises au Sénégal en raison de la pandémie de Covid-19, et la Bei a tenu ses promesses. L’accord d’aujourd’hui, facilitera l’accès au crédit pour les entreprises», a déclaré Amadou Hott, ministre sénégalais de l’Économie, du Plan et de la Coopération.

« Le Sénégal et l’Ue sont confrontés aux mêmes défis économiques et sociaux à la suite de la pandémie de Covid-19. Le dispositif de financement Ue-Bei, un prêt de 75 millions d’euros de la Bei destiné à être combiné à une subvention de 6 millions d’euros de l’Ue est pleinement conforme à l’engagement accru de la team Europe visant à réduire les répercussions négatives de la Covid-19 en Afrique. Le fait que le Sénégal soit le premier pays africain à bénéficier de l’intervention accélérée de la Bei reflète notre coopération étroite en ces temps difficiles », a déclaré Mme Irène Mingasson, ambassadrice de l’Ue au Sénégal.