L’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) a entamé une série de rencontres pour l’élaboration du Plan opérationnel annuel (POA) de la Stratégie nationale de lutte contre la corruption (POA SNLCC)

L’élaboration de ce Plan opération annuel (POA) de la SNLCC était, lundi, au centre de l’atelier présidé par Seynabou Ndiaye Diakhaté, présidente de l’OFNAC, coordonnatrice du Comité de pilotage de la Stratégie nationale de lutte contre la corruption.

OFNAC: LE PLAN OPÉRATIONNEL DE LA STRATÉGIE NATIONALE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION 1

Cette rencontre s’est déroulée à la salle de conférence de l’OFNAC, indique-t-on dans un communiqué reçu de l’institution de contrôle. Les discussions étalées sur deux jours se poursuivront les 28 et 29 juillet 2020.

Selon le communiqué, il sera l’occasion pour les participants venant de l’OFNAC, du ministère de la Justice, de l’IGE, de la Cour des comptes du BOM, de ‘’se pencher sur la feuille de route à élaborer dans la mise en œuvre de la stratégie nationale de lutte contre la corruption’’.

L’atelier réunit un comité technique restreint représentant les structures de mise en œuvre et de coordination de la lutte contre la corruption.

Il vise à ‘’mettre à niveau les participants, sur les objectifs et axes stratégiques de la SNLCC ; prendre connaissance du plan d’action, non détaillé, figurant dans la SNLCC ; s’accorder sur un format de plan d’actions opérationnel pluriannuel ; reformuler les axes stratégiques en effets ou résultats intermédiaires ; définir, de façon précise, les actions en termes de produits ou résultats immédiats ; définir de façon exhaustive les activités qui contribuent à l’obtention des produits ou extrants’’.

À LIRE  COVID-19: DES CHERCHEURS DÉCONSEILLENT VIVEMENT LE MÉLANGE JAVEL-VINAIGRE

Il s’agit aussi de ‘’définir un responsable unique de chaque activité ainsi que les autres institutions ou acteurs qui contribuent à sa mise en œuvre ; décrire la nature économique de chaque activité ; préciser l’année effective de réalisation de chaque activité, sur la période 2021-2024.

L’évaluation du coût annuel de chaque activité, du coût global de mise en oeuvre de la SNLCC, la précision des sources de financement, les ressources disponibles et le gap de financement à rechercher et la proposition d’une grille d’évaluation de la mise en œuvre du POA sont attendues de ces rencontres.

APS-