Mangrove : l’ASERGMV vise le reboisement de 2000 hectares dans le delta du Saloum et en Casamance

L’Agence sénégalaise de la reforestation et de la Grande muraille verte (ASERGMV) a pour objectif de reboiser 2.000 hectares de mangroves dans le delta du Saloum et en Casamance, a révélé son directeur général, Aly Haïdar.
« Tous les jours, dans le delta du Saloum, il y a une centaine de jeunes de la commune de Joal-Fadiouth qui se mobilisent pour aller planter la mangrove. Aujourd’hui, nous sommes à 400 ha de mangroves plantées, dont 250 ha dans le delta du Saloum, en partenariat avec des organismes tels que l’Océanium, qui sont très efficaces dans ce domaine’’, a expliqué Aly Haïdar.
Il s’exprimait samedi lors d’une cérémonie de reboisement communautaire, qu’il a présidée en compagnie de ses plus proches collaborateurs, dont les colonels Gora Diop et Moussa Diouf, respectivement, directeur de le Grande muraille verte et secrétaire général de l’ASERGMV.
‘’La mangrove est capitale pour notre secteur de la pêche, parce que 30% des poissons pêchés au Sénégal sont issus des zones de la mangrove et ce sont des nourriciers pour les juvénile qui régulent le taux de salinité et apportent de la pluie, les huîtres, crevettes et autres fruits de mer qui ne sont que des richesses’, a rappelé le DG de l’ASERGMV.
Il a invité les Sénégalais à prendre conscience que ‘’notre environnement, c’est notre richesse qui nous permet de vivre, de respirer, d’avoir de la pluie et de manger’’. Il s’est dit être honoré de la participation des enfants à cette activité de reboisement.

À LIRE  Covid-19/Sénégal: 30 nouveaux cas et 11 malades guéris