Air Sénégal: Alors qu’elle reprend vendredi le chemin d’Abidjan, la compagnie aérienne Air Sénégal a programmé pour le mois prochain son retour entre Dakar et Paris, Marseille et Barcelone – ces deux dernières villes étant desservies séparément.

Outre son retour en Côte d’Ivoire annoncé officiellement pour le 17 juillet 2020, avec des rotations lundi et vendredi, la compagnie nationale sénégalaise compte désormais relancer le mois deux routes entre sa base à Dakar-Blaise Diagne et trois destinations européennes. Selon les GDS consultés par Airlineroute, Air Sénégal repartira le 2 aout vers Paris-CDG, avec quatre vols par semaine opérés en Airbus A330-900 pouvant accueillir 32 passagers en classe Affaires, 21 en Premium Economie et 237 en Economie (290 sièges au total). Les départs sont programmés lundi, mercredi, vendredi et dimanche à 0h15 (arrivée à 7h45), les vols retour quittant la France à 10h40 (arrivée à 14h25 ; une rotation le samedi sera ajoutée fin aout).

En attendant la réouverture des frontières européennes, Air Sénégal propose durant tout le mois de juillet deux rotations hebdomadaires vers Paris-CDG réservées aux rapatriements (tous les mercredis et vendredis). Une offre qui s’ajoute à celle d’Air France, affichée sur le site de l’ambassade locale « chaque lundi, mercredi, vendredi et dimanche » là aussi durant tout le mois.

Vers l’aéroport de Marseille-Provence, les vols au départ de Dakar sont affichés à partir du 15 Aout en A319 (12+108), avec des départs mardi et samedi à 1h00 (arrivée à 8h10) et des retours de France à 10h30 (arrivée à 13h55). Une route qui sera alors séparée de celle vers Barcelone-El Prat, l’aéroport bénéficiant dès le 6 aout de deux vols par semaine ne A319 (départs jeudi et dimanche à 0h45, retour de Catalogne à 10h55) ; la ligne triangulaire avait été inaugurée en décembre dernier.

À LIRE  Visite dans des zones inondées de la banlieue : Macky Sall annonce l’érection de Keur Massar en département

Ces deux liaisons vers la France sont disponibles à la réservation en ligne ; la semaine dernière, le ministère du Tourisme expliquait que faute de réouverture des frontières avec l’Europe, Air Sénégal perd « « plus de 40% de son chiffre d’affaires constitué par la ligne Dakar-Paris. S’y ajoutent les lignes Dakar-Marseille, Dakar-Madrid et prochainement Dakar-Milan. Ce serait la fin de l’aventure d’Air Sénégal sur son principal marché, où vit la plus grande partie de notre diaspora et nos principaux partenaires techniques et financiers ». Rappelons qu’en Afrique, seuls l’Algérie, le Maroc, la Tunisie et le Rwanda figurent dans la liste des 15 – Tunis étant la seule capitale à avoir ouvert ses frontières aux visiteurs de l’UE.

Air Sénégal a déjà reporté à l’automne le lancement de ses nouvelles liaisons vers Londres et Genève. Elle avait officiellement inauguré en novembre dernier son « hub » de Dakar ; outre l’Europe, elle y propose aujourd’hui deux lignes domestiques (Ziguinchor et Cap Skirring), ainsi que des routes régionales vers l’Afrique. Elle prévoit également de desservir les Etats-Unis (New York, Washington).

Air-Journal