Le phénomène du vol des panneaux solaires est devenu de plus en plus inquiétant au Sénégal, faisant même craindre des risques de sabotage de cette technologie adaptée à l’amélioration des conditions de vie des populations rurales.

Le projet d’installation de panneaux solaire qui avait bien démarré s’est tout d’un coup stoppé dans plusieurs communes du Sénégal.

Pourtant 57 milliards de francs CFA ont été dégagés pour que les 14 régions du Sénégal et 88 communes du pays soient touchées. Toutefois, certains citoyens n’aident en rien l’Etat dans ce chantier d’installation de lampadaires entrepris, malgré l’appel lancé par les autorités pour protéger ces biens communaux. Ainsi, à Mbaling dans la commune de Malicounda, des poteaux ont déjà été vandalisés. Il s’agit sûrement des malfaiteurs qui veulent revendre le métal, pour se faire de l’argent,.

ENERGIE-SENEGAL: vol de NOUVEAUX PANNEAUX SOLAIRES 1

L’Etat, la Société nationale des télécommunications (SONATEL) et l’Agence sénégalaise d’électrification rurale (ASER) souffrent davantage de ces vols répétitifs de panneaux solaires installés dans les villages pour alimenter les populations en eau potable, en électricité et en téléphonie rurale.

Les villages de l’intérieur qui sont le plus souvent victimes de ces vols, contrairement aux localités frontalières. En général, ce sont les modules qui composent les panneaux solaires qui sont volés; et ce sont 12 modules qui composent un panneau solaire. Chaque module coûte environ 500 dollars, mais ils sont bradés par les voleurs dans les marchés intérieurs ou dans les pays voisins à 200 dollars auprès des particuliers, selon l’étude.

Pour mettre fin à ce fléau, le Sénégal prépare une stratégie nationale de lutte contre le vol des installations photovoltaïques, mais sur laquelle aucune indication n’est fournie.

À LIRE  THIÈS : PRÈS DE 15.000 TALIBÉS BÉNÉFICIENT DES REPAS GRATUITS