En réponse aux nouvelles mesures mises en place par l’Union Européenne concernant la reprise du trafic aérien international, les autorités sénégalaises et gabonaises ont décidé de fermer leurs portes aux pays membres de l’espace Schengen.

« Le Principe de la réciprocité sera applicable à tous les États ayant pris des mesures à l’encontre du Sénégal », ont indiqué les autorités sénégalaises.

Le ministère sénégalais du Tourisme et des Transports aériens, a en effet indiqué que la réciprocité sera appliquée à tous les pays qui mettront le Sénégal sur liste rouge. De même, le Gabon a décidé d’appliquer le principe de réciprocité en ce qui concerne l’émission de visa pour les ressortissants des pays de l’Union Européenne.

Dans un communiqué, le ministère sénégalais du Tourisme et des Transports aériens a indiqué que « suite à la décision de l’Union Européenne de bannir le Sénégal de la liste des pays autorisés à voyager dans son espace, l’Etat du Sénégal à travers le ministre Alioune Sarr, a décidé que le Principe de la réciprocité sera applicable à tous les États ayant pris des mesures à l’encontre du Sénégal ».

« En application du principe de la réciprocité, il est demandé à toutes les missions diplomatique et postes consulaires de la république gabonaise à l’étranger, de maintenir la suspension de la délivrance des visas tourisme aux ressortissants des 27 Etats membres de l’Union Européenne, désirant se rendre au Gabon », ont indiqué, pour leur part, les autorités gabonaises.

Dans une circulaire, le Gabon précise que la mesure est valable pour « tourisme et séjours privés, motifs professionnels (sauf résidents), voyages d’affaires. Le Gabon indique, cependant, que la mesure n’inclut pas les officiels appelés à se rendre au Gabon dans le cadre de missions dûment autorisées par le gouvernement ».

À LIRE  COVID-19/ SÉNÉGAL: 144 NOUVELLES CONTAMINATIONS ET 3 DÉCÈS

Pour rappel, l’Union Européenne a interdit l’accès à son espace aérien à tous les pays qui, durant les 14 derniers jours il y a un taux de contamination supérieur à 16 cas pour 100 000 habitants. La réouverture du ciel sénégalais aux vols internationaux est fixée à partir du 15 juillet prochain. Les pays de l’Union Européenne qui envisagent la réouverture de leurs frontières à partir du 11 juillet autorisent quatre pays africains dans l’espace Schengen.

Ainsi, une liste de « pays à situation épidémiologique similaire avec l’Europe » bannit les pays africains, exceptés l’Algérie, le Maroc, la Tunisie et le Rwanda. Dix autres pays du monde sont autorisés à se rendre dans l’espace Schengen. Il s’agit de l’Australie, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, l’Uruguay, le Canada, la Géorgie, la Nouvelle-Zélande, le Japon, Monténégro.