La Banque mondiale a annoncé qu’elle allait prêter cette année environ 50 milliards de dollars à 48 pays de l’Afrique subsaharienne.

Ce prêt est nettement plus important que dans toute autre région et il représente environ un tiers de l’ensemble du portefeuille de la Banque, a déclaré l’institution financière dans un communiqué.

“Ces volumes de financement sont presque le double de ce que la région a fourni il y a dix ans”, a expliqué la Banque mondiale.

Le portefeuille de la Banque comprend des projets et des programmes dans des domaines tels que l’agriculture, le commerce et les transports, l’énergie, l’éducation, la santé, l’eau et l’assainissement.

La Banque a déclaré que son portefeuille régional pour l’Afrique subsaharienne sera désormais géré par deux vice-présidents, couvrant respectivement l’Afrique occidentale et centrale ainsi que l’Afrique orientale et australe. L’institution a annoncé ce changement début 2020, qui est entré en vigueur mercredi.

La région est dirigée depuis 2018 par M. Hafez Ghanem, qui assume désormais le rôle de vice-président pour l’Afrique orientale et australe, tandis que M. Ousmane Diagana sera en charge de l’Afrique occidentale et centrale.

Ces chiffres viennent d’être dévoilés par la Banque Mondiale à l’occasion de la réorganisation son département Afrique en deux vice-présidences pour mieux concentrer son action sur l’obtention de progrès dans les pays. Ainsi, Ousmane Diagana est nommé vice-président pour l’Afrique de l’Ouest et centrale, tandis qu’Hafez Ghanem devient vice-président pour l’Afrique de l’Est et australe.

Selon l’institution, le montant est destiné à encourager les réformes et les politiques nécessaires à une croissance soutenue et généralisée, à réduire la pauvreté et à élever le niveau de vie des personnes sur le continent.

À LIRE  Covid-19 et PME au Sénégal: la proposition pragmatique de la RDE

Le portefeuille comprend des projets et programmes dans des domaines tels que l’agriculture, le commerce et les transports, l’énergie, l’éducation, la santé, l’eau et l’assainissement.