91 milliards FCFA de financement est destiné à accompagner le Sénégal dans son Programme de résilience économique et sociale (Pres).

Le ministre de l’Economie, du Plan, et de la Coopération, et le directeur de l’Agence française de développement (Afd) à Dakar ont ainsi signé ce mardi 30 juin 2020, en présence de l’ambassadeur de France, dix conventions de financement, pour un montant total de 91 milliards FCFA, soit 138 millions d’euro, dont 51 milliards FCFA, 77 M€, directement liés à la réponse à la crise de la Covid-19.

Selon un communiqué de presse, l’Afd est pleinement mobilisée dans la réponse sanitaire à la crise, le renforcement des capacités de surveillance épidémiologique et le financement des plans nationaux de réponse à la crise au travers de son initiative Santé en Commun, dotée de 1,2 Md€.

«L’Afd a ainsi déployé plusieurs projets pour accompagner l’État du Sénégal dans sa réponse aux volets sanitaire (renforcement de capacités des infrastructures médicales, hospitalières et de recherche, sensibilisation de la population), social (soutien aux populations les plus vulnérables, adaptation du système éducatif et mesures de sécurité alimentaire) et économique (aide budgétaire à l’Etat du Sénégal, soutien des entreprises en difficulté et accompagnement des filières prioritaires) de la crise. Au total, les initiatives soutenues par l’Afd représentent un montant de 57 Md FCFA, soit 87 M€ », lit-on dans le document.

Sur ces 57 milliards FCFA, quatre projets représentant 51 milliards FCFA sont signés aujourd’hui. Ils touchent à des enjeux aussi variés que l’éducation, l’eau, l’électricité, les transports et le soutien aux petites et moyennes entreprises.

À LIRE  Aquaculture: La levée des contraintes va favoriser le développement de l’activité

Par ailleurs, l’Afd réitère son soutien aux secteurs de la justice et de la gestion des déchets, avec deux projets représentant 39 milliards FCFA, soit 60 M€. Il s’agit d’un projet d’appui à la justice civile et commerciale au Sénégal (Jucicom – 13,1 Md FCFA, soit 20 M€ dont 8 M€ en subvention et 12 M€ en prêt) et du projet pour la promotion de la gestion intégrée et de l’économie des déchets solides au Sénégal (Prologed – 26,2 Md FCFA, soit 40 M€, en prêt).

Enfin, à travers les fonds d’amorçage, précise-t-on, l’Afd apportera 900 M FCFA, soit 1,4 M€, de subvention en faveur des secteurs de l’assainissement, du numérique, du sport et de la gestion des déchets.
«La signature de toutes ces conventions d’un montant total de 138,05 millions d’Euros, soit environ 90,5 milliards F.CFA, dont plus de 16 millions d’Euros (10,4 milliards F.CFA) sous forme de dons confirme l’excellence des relations entre le Sénégal et la France à travers l’AFD, pivot de cette coopération », a déclaré Amadou Hott. Il se dit très heureux de magnifier encore cette coopération séculaire et touchant des secteurs prioritaires du Pse, conformément à la vision de Macky Sall, président de la République.