Port du masque : la police exige des sanctions sévères contre les récalcitrants. Les autorités ont décidé de mettre fin au relâchement des Sénégalais dans le respect des gestes barrières.

En effet, les populations, dont une partie ne croit toujours pas à l’existence de la pandémie, ont baissé la garde depuis la derrière sortie du président de la République invitant les gens à apprendre à vivre avec le virus.

La reprise du transport interurbain va accentuer la menace d’une propagation à grande échelle de la pandémie de Covid-19. C’est ce qu’ont compris peut-être les autorités qui ont demandé à la police de sévir contre ceux qui ne porteront pas de masque dans les lieux publics et le transport.

Selon L’As, le Directeur de la Sécurité Publique (Dsp), le commissaire Abdoul Wahabou Sall, a envoyé une note aux commissaires centraux, urbains et d’arrondissements et aux postes de police pour qu’ils envoient leurs hommes sur le terrain et qu’ils sanctionnent ceux qui ne porteront pas de masque. Le Dsp leur demande d’organiser des opérations coups de poing pour contrôler le port de masque dans les marchés et les moyens de transport. D’ailleurs, l’opération, qui a commencé à Dakar depuis hier, va se poursuivre jusqu’à mercredi.

À LIRE  Covid-19/Sénégal: 136 NOUVELLES CONTAMINATIONS, 3 DÉCÈS