Le Sénégal maintient son protocole de soins à base d’hydroxychloroquine pour le traitement des patients atteints de Covid-19 alors que cette molécule est aujourd’hui déconseillée par l’OMS.

Une récente étude de la revue scientifique The Lancet a dénoncé l’inefficacité voire la mortalité dans certains cas de l’utilisation de l’hydroxychloroquine. Dans la foulée, l’OMS a décidé de l’arrêt des essais cliniques et plusieurs pays dont la France ont arrêté le médicament de leur protocole de soins.

Le journal Enquête souligne que le Sénégal “maintient son protocole de soins à base d’hydroxychloroquine”. “Le traitement avec l’hydroxychloroquine va continuer au Sénégal. L’équipe du Pr. Seydi maintient son protocole thérapeutique”, a déclaré le docteur Abdoulaye Bousso, interrogé par l’Agence française de presse (AFP), rapporte Enquête.

Selon Enquête, “le directeur du Centre des opérations d’urgence sanitaire (COUS) au ministère de la Santé et de l’Action sociale a réaffirmé que les résultats de l’utilisation de l’hydroxychloroquine sont encourageants et que le Sénégal a décidé de continuer avec le même protocole”.

Le Pr français Didier Raoult, microbiologiste, 68 ans, né à Dakar, patron de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection, est le grand défenseur de l’usage de l’hydroxychloroquine commercialisée également sous le nom de Plaquenil, pour soigner le coronavirus.

Toutefois son remède à base de chloroquine est contesté par des scientifiques qui mettent en garde contre les effets secondaires de la molécule.

Au Sénégal, depuis le 25 mars, le chef de service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Fann, le Pr Moussa Seydi, faisait part des résultats “encourageants” de l’hydroxychloroquine ou chloroquine obtenus dans le traitement des malades de Covid-19, annonçant sa généralisation dans les sites de prise en charge des patients.

À LIRE  Covid-19/Sénégal: 44 tests positifs, 45 guéris, 31 cas graves et aucun décès

“Au regard des rapports bénéfices-risques, nous avons jugé utile d’utiliser ce traitement (l’hydroxychloroquine) chez nos patients. Les résultats que nous avons commencé à obtenir sont encourageants. Nous allons généraliser cette molécule au niveau de tous les sites de prise en charge au Sénégal”, avait-t-il dit.

Le 2 mai, Pr Seydi soulignait que l’association de l’hydroxychloroquine à l’azithromycine continue de faire ses preuves dans le traitement des patients de la maladie à coronavirus avec des ’’résultats intéressants’’ et aucun effet secondaire grave.

’’Tous les patients qui ont bénéficié du traitement à base d’hydroxychloroquine associé à l’azithromycine et qui ont été consultés précocement n’ont eu aucune complication, ni d’effets secondaires graves encore moins de cas de décès’’, avait dit, le Pr Moussa Seydi, Coordonnateur national de la prise en charge médicale des patients atteint de Covid-19.

Dans son analyse des données, Pr Moussa Seydi, chef de la clinique des maladies infectieuses de l’Hôpital de Fann, avait souligné que les patients qui avaient pris l’hydroxychloroquine associé à l’azithromycine avaient une durée de traitement de 9 jours.

Concernant les effets secondaires, l’analyse qui a porté sur 362 patients a montré 12 cas qui ont eu des effets secondaires. Parmi ces 12 cas, quatre ont continué leur traitement parce que les effets secondaires n’étaient pas gênants tandis que les autres ont arrêté le traitement.

’’Tous ces effets secondaires étaient modérés avec aucun effet secondaire grave puisque les signes ont régressé à la fin du traitement’’, avait dit Pr Seydi.

Sur 181 patients, ’’nous avons observé que la durée médiane d’hospitalisation était de 13 jours chez les patients qui n’avaient pris aucun traitement’’, avait-il dit.

À LIRE  40.000 HECTARES DE FORETS PERDUS CHAQUE ANNEE au SENEGAL

Il avait indiqué que cette durée était de 11 jours pour les malades qui avaient pris l’hydroxychloroquine seulement et de 9 jours pour ceux qui avaient pris l’hydroxychloroquine et associée à l’azithromycine.

Les patients qui avaient consulté tôt et qui avaient démarré leur traitement dans les 24 heures avaient une durée médiane d’hospitalisation de huit jours. Par contre les patients qui avaient plus de 80 ans avaient une durée médiane de 19 jours, avait-t –il précisé.

’’Au vu de ces résultats, nous allons continuer notre prise en charge avec l’hydroxychloroquine’’, avait assuré Pr Seydi.

A ce jour, le Sénégal a dénombré 3348 cas de Covid-19 dont 1686 guéris, 39 décès et 1622 patients sous traitement.

Dans L’Observateur de ce jeudi, le Coordonnateur national de la prise en charge médicale des patients atteints de Covid-19, a assuré qu’aucun décès ‘’n’est lié à hydroxychloroquine au Sénégal’’.

APS-