Les secteurs du tourisme et des transports aériens du Sénégal sont parmi les plus touchés par la pandémie du COVID-19. Aussi, le gouvernement du Sénégal a-t-il décidé d’octroyer 77 milliards de francs CFA à ce pan important de l’économie du pays, à travers un plan global de résilience économique et sociale.

C’est dans le cadre de ce programme déjà mis en branle par l’Etat du Sénégal que le ministre du Tourisme et des Transports aériens, M. Alioune Sarr, a remis, mardi 19 mai 2020, lors d’une cérémonie diffusée par visioconférence, aux gouverneurs de région des chèques d’un montant global de 3,7 milliards de francs CFA destinés aux acteurs du secteur touristique.

A charge pour eux de remettre ces chèques aux ayant-droits, qui seront identifiés selon des critères fixés par le ministère du Tourisme et des Transports aériens.

Des fonds, sous forme de prêts, qui concerneront 98 établissements hôteliers, 50 agences de voyages, 25 restaurants et 84 artisans, a précisé Alioune Sarr lors de la cérémonie, soulignant que c’est là, une « concrétisation d’une volonté de soutenir le secteur du tourisme pour l’aider à faire face à la pandémie de Covid-19 ».

Un financement que les bénéficiaires rembourseront en 8 ans, avec un taux d’intérêt de 2 à 3%, a souligné M. Sarr, ajoutant que d’autres financements en faveur des acteurs du tourisme suivront. Il a toutefois demandé aux gouverneurs de travailler avec les services régionaux du tourisme, afin que tous ceux qui aspirent à ces fonds puissent en bénéficier s’ils remplissent les critères.

Le ministre du tourisme et des transports aériens a aussi invité les bénéficiaires de ces 3,7 milliards débloqués avec le concours de la Banque nationale pour le développement économique, d’en faire un bon usage, rappelant que ces prêts doivent servir à payer les salaires des employés, entre autres charges, et de faire face ainsi à la pandémie du Covid-19.

À LIRE  VOLS INTERNATIONAUX : LES ‘’DISCUSSIONS DIPLOMATIQUES’’ ENTRE LE SÉNÉGAL ET L’UE SE POURSUIVRONT VENDREDI

Pour rappel, dans le cadre du plan global de résilience du secteur, le président Macky Sall a annoncé un allègement fiscal et la mise en place d’un Crédit hôtelier et touristique (CHT), qui sera désormais porté à 100 milliards de FCFA.

Il est également prévu l’augmentation de la durée de remboursement du crédit de cinq (5) ans à dix (10) ans, de même que la durée du différé de 18 à 24 mois.

Par ailleurs, le gouvernement a décidé de relever le plafond de crédit de 300 millions à 1 milliard FCFA, de suspendre les remboursements des crédits déjà octroyés pour une période de 8 mois et de diminuer les taux d’intérêt de 03,5% à 02%.