La réponse n’a pas tardé du côté de la délégation locale de la compagnie Air France, suite à la mise en demeure que le gouvernement sénégalais lui a adressée, jeudi, à travers l’Anacim, pour dénoncer la reprise annoncée de ses vols sur Dakar, en mi-juin 2020.

Et c’est d’abord pour démentir «avec forte véhémence» ces informations relayées par la presse internationale relatives à une supposée «reprise» de ses activités en direction du Sénégal.

« Une fausse information réplique Air France… »
Laure Daynié Directrice Air France KLM Sénégal a par ailleurs dit espérer que « ces fausses informations, ne nuiront pas aux excellentes relations » entretenues avec notre pays. Air France KLM a-t-elle soutenu enfin, « soutient tous les efforts du Gouvernement Sénégalais dans la lutte contre la pandémie au Sénégal et reste solidaire de toutes les décisions prises dans ce sens ».

«Air France KLM, présent au Sénégal depuis 84 ans, veille scrupuleusement au respect des réglementations et procédures du pays hôte. Dans cet esprit, nous ne prendrons pas la liberté de telles communications, sans avoir reçu l’approbation des autorités compétentes», a rassuré la direction d’Air France Sénégal. Qui «espère» que ces informations «ne nuiront pas aux excellentes relations» que la compagnie française entretient, depuis longtemps, avec les autorités de l’Aviation du Sénégal.

La même source de tenir à rappeler que l’espace aérien du Sénégal demeure fermé aux vols commerciaux jusqu’au 31 mai 2020 et sa réouverture n’est pas encore décidée par les Autorités sénégalaises.

L’ANACIM de mettre par conséquent, la compagnie « de confirmer l’authenticité de cette annonce, le cas échéant prendre les diligences idoines pour son retrait ». Mais aussi de « se conformer à la procédure habituelle de validation des programmes de vols des compagnies aériennes par l’Autorité de l’Aviation civile ». Mais aussi de « s’abstenir de proclamer une date de réouverture des vols commerciaux sur Dakar tant que le Sénégal n’aura pas annoncé officiellement la réouverture de son espace aérien aux vols internationaux commerciaux ».

À LIRE  Sénégal/ Pénurie d’eau à Dakar