L’inspectrice d’académie de la région de Saint-Louis, Aïdiara Diagne Sy, demande à tous les acteurs de l’éducation de la région de tout mettre en œuvre pour rendre les structures éducatives fonctionnelles avant le 25 mai 2020.

Dans une note circulaire adressée aux inspecteurs de l’éducation et de la formation, aux proviseurs et directeurs de centres de formation professionnelle, l’IA les incite à être conformes aux dispositions pratiques pour la reprise, notamment sur le plan sanitaire, pour désinfecter les locaux, d’assurer l’hygiène et la propreté des écoles.

Il s’agira aussi, soutient Mme Sy, de rendre disponible l’eau dans les structures, mais aussi d’éclater l’effectif des classes pour respecter la distanciation sociale et de mettre à disposition des masques, de gel hydro alcoolique, un dispositif de lavage des mains et des thermo flashs au niveau de toutes les écoles.

L’inspectrice invite également les responsables d’écoles et de centres de formation, d’interdire des aliments dans et aux alentours des écoles, mais également de refuser l’accès des structures à toute personne ne portant pas de masque.

En ce qui concerne le volet pédagogique, l’IA souligne la nécessité de réaménager les emplois du temps pour se conformer aux nouveaux horaires de travail et de tenir des leçons de vie sur le coronavirus dès la reprise.

Il est aussi question de mettre en place un comité de veille et d’alerte pour le respect du quantum horaire, d’organiser les recréations de sorte que les élèves ne soient pas tous libérés en même temps et de les sensibiliser sur la nécessité de respecter les gestes barrières et d’éviter les attroupements.

À LIRE  Réouverture des mosquées: L’association des imams et oulémas du Sénégal SURPRIS

De même, Aïdiara Diagne Sy a rappelé que “la réussite de l’activité obéit à une démarche participative et inclusive impliquant l’ensemble des acteurs du secteur de l’éducation et de la formation, mais aussi avec l’accompagnement des autorités administratives et territoriales”.

APS-