Plus de 140 personnalités dont le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall ont demandé, jeudi, la gratuité des futurs vaccins et traitements contre la maladie à coronavirus, dans une tribune intitulée : “S’unir pour un vaccin pour tous contre le Covid-19”.

Parmi les signataires de ce document figurent l’ancien ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, l’économiste Joseph Stiglitz, le président du Ghana, Nana Akufo-Addo.

Soulignant que la découverte d’un vaccin “est notre meilleur espoir de mettre un terme à cette douloureuse pandémie mondiale”, les signataires ont demandé aux ministres de la santé qui vont se réunir à l’Assemblée mondiale de la santé “de se rallier d’urgence à la cause d’un vaccin pour tou-te-s contre cette maladie”.

“Les gouvernements et les partenaires internationaux doivent s’engager : lorsqu’un vaccin sûr et efficace sera développé, il devra être produit rapidement à grande échelle et mis gratuitement à la disposition de tous, dans tous les pays. Il en va de même pour tous les traitements, diagnostics et autres technologies contre le Covid-19”, écrivent les personnalités.

Elles reconnaissent que “de nombreux pays et organisations internationales progressent vers cet objectif (…)”, estimant que “notre monde sera plus sûr que lorsque tout le monde pourra bénéficier de la science et avoir accès à un vaccin – ce qui est un défi politique”.

Selon elles, “l’Assemblée mondiale de la santé doit parvenir à un accord mondial qui garantisse un accès universel rapide à des vaccins et à des traitements de qualité, les besoins étant prioritaires sur la capacité de payer”.

À LIRE  Grande mobilisation du Collectif Noo Lank à Dakar

Pour ces personnalités, “il est temps que les ministres de la Santé renouvellent les engagements pris lors de la création de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), où tous les États ont convenu d’assurer +le meilleur état de santé possible en tant que droit fondamental de tout être humain+”.

Selon elles, “ce n’est pas le moment de favoriser les intérêts des entreprises et des gouvernements les plus riches, au détriment de la nécessité universelle de sauver des vies, ou de laisser cette tâche importante et morale aux forces du marché”.

Ces personnalités appellent à “un accord mondial sur les vaccins, les diagnostics et les traitements du Covid-19 mis en œuvre sous la direction de l’Organisation mondiale de la Santé”.

Dans le monde, la pandémie du Covid-19 a tué au moins de 297 259 personnes.

Au Sénégal, l’on dénombre 2189 cas de covid-19 dont 842 guéris, 23 décès et 1023 patients sous traitement.

APS-