Le maire de Mékhé (Thiès, ouest) a offert des aides alimentaires d’une valeur de quatre millions de francs CFA aux ‘’daaras’’ (écoles coraniques) de sa commune, pour aider à confiner leurs élèves et limiter la propagation du Covid-19.

La région de Thiès a, à ce jour, enregistré une trentaine de cas, dont deux talibés (élèves coraniques).

‘’L’une de nos actions prioritaires était de confiner les talibés dans les 36 “daaras” auxquels nous avions fourni deux tonnes de riz, une tonne de mil et une tonne de sucre en plus des diverses aides qui leur ont été fournies’’, a dit Magatte Wade dans un entretien accordé à l’APS.

Les talibés de la commune sont gardés dans leur lieu d’apprentissage, rassure-t-il, non sans regretter l’arrivée de talibés en provenance des villages environnants.

Il n’a pas donné une estimation de l’effectif des talibés dans la commune de Mékhé.

La commune de Mékhé est entourée de plus de 300 villages distants les uns des autres de trois kilomètres en moyenne, a relevé M. Wade.

La municipalité renforce ses ‘’précautions’’, après que la ville de Tivaouane, à 20 km, a récemment enregistré son premier cas de coronavirus, a-t-il dit, estimant qu’ ‘’il y a de quoi être inquiet’’.

La commune de Mékhé a entrepris une autre action pour lutter contre la propagation du virus : la désinfection du marché, des ‘’daaras’’ et du district sanitaire. Cette structure de santé a été dotée de matériels de protection et de travail.

‘’Une fois le corps médical sécurisé, nous avons renforcé les campagnes de sensibilisation et de communication, afin que les populations comprennent la complexité du combat et se l’approprient’’, a dit Magatte Wade.

À LIRE  inSÉCURITÉ ALIMENTAIRE : PLAIDOYER POUR UNE AGRICULTURE DURABLE au sénégal

APS-