Le réalisateur sénégalais Massèye Niang, est décédé vendredi à Dakar, à l’âge de 68 ans, annonce la Direction de la cinématographie du Sénégal.

Le cinéaste a été formé en Allemagne et a réalisé en 1982 “Europe mein traum’’ (Europe mon rêve, un film sur l’émigration, les études et le mariage mixte. Sur le même sujet, il a aussi réalisé un film intitulé “A D’alés marabout in Detroit’’.

Massèye Niang a joué en tant qu’acteur en 2004 dans le moyen métrage “La deuxième femme” écrit et réalisé par la cinéaste française Caroline Pochon. Ce documentaire tourné au Sénégal est axé sur l’histoire d’une française devenue deuxième femme.

Niang a été aussi dramaturge et metteur en scène, car il a adapté au théâtre en 2015 son scénario “La légende du fusil, une pièce sur la colonisation présentée au Grand théâtre Doudou Ndiaye Coumba Rose et en Italie.

“Il a tenté de traduire en plusieurs langues cette superbe pièce sur la colonisation’’, a témoigné le professeur Maguèye Kassé, par ailleurs critique de cinéma.

APS-

À LIRE  dans les coulisses de la série "Wara". une série à la conquête des citoyens ouest-africains