L’Institut Pasteur de Dakar va produire, en collaboration avec le Royaume-Uni, des kits rapides de dépistage du covid-19. Et ce, afin de garantir la disponibilité des tests dans le continent africain.

Selon l’Institut Pasteur de Dakar, les kits de dépistage seront disponibles à partir du mois de juin, ils permettront de diagnostiquer les patients atteints du covid-19 en dix minutes, le même prototype est en cours d’évaluation au Sénégal, en Espagne, en Chine, en Malaisie et au Brésil. Quand le prototype sera suffisamment robuste, il sera rendu accessible en Afrique.

Deux types de tests rapides sont en cours de développement. L’un à partir des prélèvements sanguins, qui veut déceler des traces d’anticorps signifiant que la personne a été contaminée par le covid-19. L’autre à partir des prélèvements nasaux, qui détecte le virus dans les voies respiratoires. Tout cela en dix minutes, contre plusieurs heures pour les tests moléculaires actuels. Ces tests devront coûter moins d’un dollar.

A noter que l’objectif de ces kits de dépistage est de diagnostiquer un maximum de personnes contaminées, pour les isoler et les prendre en charge. Et ce, dans le but de pouvoir maîtriser la chaîne de transmission et endiguer la pandémie sur le continent africain. Déjà plus de 11.000 cas de coronavirus y ont été confirmés, causant la mort de plus de 500 personnes.

À LIRE  Sénégal/ COVID-19: 13 NOUVELLES CONTAMINATIONS