Le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, a lancé, mercredi, l’”Appel de Dakar” pour une stratégie d’annulation de la dette des pays africains assortie d’un Plan de rééchelonnement de la dette commerciale.

Selon le communiqué du conseil des ministres, tenu le même jour, “le chef de l’Etat a lancé l’Appel de Dakar pour une stratégie d’annulation de la Dette des pays africains assortie d’un Plan de rééchelonnement de la dette commerciale qui permettra à l’Afrique, dans le cadre du nouvel ordre économique mondial, d’avoir un nouveau départ”.

Il s’est félicité au passage de la Déclaration issue de la réunion restreinte des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union africaine qui s’est tenue le 03 avril, en visioconférence, concernant la stratégie continentale globale et la coopération internationale en matière de lutte contre la pandémie du COVID-19.

Selon le communiqué, le président sénégalais a, à cet effet, demandé aux ministres en charge de la Santé, des Finances et des Transports de veiller au suivi de ladite Déclaration.

“L’objet de la réunion était de faire le point sur l’impact de la pandémie du COVID-19 et de définir une position africaine commune pour la riposte à la pandémie, tant à l’échelle continentale qu’en rapport avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux”, rappelle-t-on.

Le 25 mars dernier, Macky Sall avait réclamé une annulation de la dette de l’Afrique, estimant que l’économie du continent allait être durablement impactée par la pandémie du Coronavirus.

À LIRE  L'Afrique du Nord et de l’Ouest: Les violences ciblent les populations civiles selon l’Ocde