La rencontre des entrepreneurs (RDE), un réseau qui accompagne des PME et TPE au Sénégal, a élaboré une série de recommandations en faveur de ces structures dans un contexte de propagation de la pandémie du coronavirus marqué par la réduction des opportunités, la baisse des transactions et des tensions de trésorerie.

“Compte tenu de la structuration de notre éco système au Sénégal, nous pensons que c’est sur la DEMANDE qu’il faut se concentrer et agir en urgence car nous savons que 98% de notre tissu économique est composé de ces PME”, lit-on à l’entame du rapport.

A court terme, la RDE suggère le report du délai de dépôt des états financiers initialement prévu le 30 avril, le report du paiement des impôts & cotisations (TVA, VRS, Cotisation IPRES et CSS) pour mars, avril et mai sans pénalités pour soutenir la demande. En outre, la RDE suggère l’accompagnement financier de l’Etat, à travers l’IPRES et la CSS, pour soutenirles entreprises ayant déclenché la procédure de chômage technique afin de garantir un revenu aux employés affectés. “Car, souligne le rapport, les PME ne pourront pas verser de rémunérations durant cette période et il serait catastrophique de ne pouvoir assurer un revenu minimum à ces salariés”.

Le rapport suggère par ailleurs, de réorienter les ressources du 3FPT et de la DER vers le soutien aux PME affectées, car l’heure est au maintien de l’outil de production des PME pour éviter leur disparition.

La RDE, premier accélérateur de PME du Sénégal, est une structure d’accompagnement dont la mission est d’accélérer la croissance des PME à fort potentiel à travers un programme de 12 mois.

À LIRE  Covid-19/ sÉNÉGAL: 130 nouveaux cas ET 1 décès

FinancialAfrik