L’Institut Pasteur de Dakar en collaboration avec le laboratoire britannique Mologic a mis sur pied un test de dépistage rapide du coronavirus. Le kit bientôt disponible est en attente de certification.

Salive ou sang utilisé

Il s’agit d’un kit d’un nouveau genre, prévu à l’usage des professionnels de santé mais aussi des particuliers, propose deux types de tests. « Le premier se fait avec un prélèvement de salive, grâce à laquelle on peut détecter les protéines virales, explique Joe Fitchett, médecin en chef chez Mologic, créateur de kits similaires pour le dépistage du virus Ebola. Le deuxième, avec une goutte de sang prélevé sur le bout du doigt, sert à détecter la présence d’anticorps anti-Covid19. Et permet ainsi de savoir si oui ou non le patient est positif. »

10 à 20 minutes d’attente

Les résultats du test sont connus en dix à vingt minutes, contre vingt-quatre à quarante-huit heures actuellement pour un test nanopharyngé. Si le kit est, pour l’instant, en attente de certification, il a néanmoins reçu un coup de pouce non négligeable du gouvernement britannique. Le Premier ministre Boris Johnson,(testé positif au coronavirus), a consenti une aide 1,3 million de dollars à Mologic dans le cadre de la recherche, afin de pouvoir livrer les tests le plus rapidement possible.

À LIRE  Coronavirus : un premier cas déclaré en Algérie, le deuxième en Afrique