Vingt-cinq émigrés africains dont 21 Sénégalais, 3 Ivoiriens et un Nigerian, en provenance d’Europe, ont été admis et internés vendredi au centre de formation en Santé de Ngallèle (Saint-Louis),

Ils étaient bloqués depuis le 16 mars dernier à la frontière entre le Maroc et la Mauritanie à cause des mesures de restriction prises par les autorités mauritaniennes pour lutter contre le coronavirus (Covid-19).

Ces émigrés ont suivi des contrôles sanitaires et “ne présentent pour le moment d’aucun signe de la maladie du coronavirus”, selon le comité régional de lutte contre le coronavirus.

Selon la même source, le centre de formation en Santé où sont internés les 25 émigrés est très bien surveillé par les forces de sécurité.

Le service d’hygiène a déjà procédé à des opérations de pulvérisation du site de confinement.

APS—

À LIRE  Covid-19/Sénégal: 136 NOUVELLES CONTAMINATIONS, 3 DÉCÈS