La capitale ghanéenne Accra abritera les 12 et 13 mars la 5è réunion annuelle des chefs de l’immigration des pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Placée sous le thème “Approfondir l’intégration régionale et la sécurité grâce à des systèmes de gestion des frontières efficaces”, cette réunion vise à partager les expériences et améliorer la compréhension et les stratégies communes sur la mise en œuvre du Protocole de la CEDEAO sur la libre circulation des personnes, les droits de séjour, et d’établissement.

La réunion, organisée par le Département Commerce, Douanes et Libre Circulation de la Commission de la CEDEAO, vise également à garantir un déploiement harmonisé et sécurisé des instruments juridiques régionaux sur la migration.

Elle permettra aussi de faire le point sur la validation du projet de politique régionale de migration.

Ce forum de deux jours réunira les chefs de l’immigration et d’autres délégués de haut niveau des États membres et des experts de la Commission de la CEDEAO.

Participeront également aux travaux de cette 5ème réunion annuelle, les représentants de la délégation de l’Union européenne au Ghana, de l’Organisation internationale des migrations (OIM), de l’Organisation internationale du Travail (OIT) et du Centre international pour le développement des politiques migratoires (ICMPD), les institutions anti-corruption et les Douanes du Ghana.

Pour rappel, lors de la dernière réunion des chefs de l’immigration tenue en août 2017, à Abuja au Nigeria, le président de la Commission de la CEDEAO avait confié aux chefs de l’immigration des Etats membres, la mission de concevoir un mécanisme pour faire face aux innombrables défis migratoires. Il a en outre réitéré la nécessité d’éliminer le harcèlement des citoyens des communautés des territoires des États membres.

À LIRE  Macky Sall prône un renforcement de la surveillance maritime pour lutter contre l’immigration clandestine

Tous ces défis nécessitent une approche coordonnée et une liaison constante de la CEDEAO et de ses partenaires pour la mise en place de données régionales et des capacités renforcées dans la gestion des frontières afin de fournir aux citoyens de la communauté les avantages tels que consacrés par les textes sur la libre circulation de la Communauté.

Ce forum de deux jours d’Accra réunira les chefs de l’immigration et d’autres délégués de haut niveau des États membres et des experts de la Commission de la CEDEAO. Participeront également aux travaux de cette 5ème réunion annuelle, les représentants de la délégation de l’Union européenne au Ghana, de l’Organisation internationale des migrations (OIM), de l’Organisation internationale du Travail (OIT) et du Centre international pour le développement des politiques migratoires (ICMPD), les institutions anti-corruption et les Douanes du Ghana.