La Sonatel a réalisé un chiffre d’affaires de 1086,6 milliards CFA, soit une hausse de 6,3% (+64,6 milliards CFA) par rapport à 2018.

Les résultats consolidés au 31 décembre 2019 montrent que cette croissance est tirée par tous les pays où le groupe est présent avec les contributions principales du Sénégal, de la Guinée et du Mali.

En outre, selon le document consulté par l’APS, les revenus de l’activité mobile représentent 80,1% du chiffre d’affaires, soit 870,5 milliards CFA et portent les principaux relais de croissance (data mobile et services financiers orange Money).

Ces derniers constituent l’essentiel de la croissance du chiffre d’affaires et progressent respectivement de 33% et 24% par rapport à 2018, informe la Sonatel.

Le groupe fait remarquer que le chiffre d’affaires sur l’entrant international avec 77,7 milliards CFA enregistre un recul de 2 points sur sa contribution au chiffre d’affaires du groupe et ralentit sa baisse qui passe de – 24% en 2018 à -12,5% en 2019.

Cette maîtrise des revenus résulte de l’atténuation de la baisse des volumes de trafic avec les corridors malgré un effet dilutif sur les prix, de la croissance du hubbing au Sénégal qui passe de 10,8% en 2018 à 16% en 2019 et d’une meilleure vigilance sur la fraude.

Par ailleurs, les rédacteurs du document relèvent que le revenu des activités fixes avec 24,3 milliards en 2019 poursuit sa baisse avec -8,2% (1,8 milliard CFA) comparé à 2018, essentiellement au Sénégal qui porte la quasi-totalité du chiffre d’affaires (23,6 milliards CFA).

Ils ajoutent que le chiffre d’affaires sur l’interconnexion nationale s’élève à 26,4 milliards CFA et enregistre une baisse de -3,5 milliards CFA (-11,6%) portée principalement par le Mali et le Sénégal mais amortie par les hausses notées en Guinée et en Sierra Léone.

Croissance du chiffre d’affaires après de solides performances commerciales et financières. Le groupe Sonatel a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 1086,6 milliards de francs Cfa, une performance meilleure que celle de 2018, malgré la persistance de la crise politique et économique à Bissau, le contexte sécuritaire précaire dans le nord du Mali, les mouvements de contestation politique en Guinée, la morosité économique en Sierra Léone et les évolutions défavorables de l’environnement concurrentiel et réglementaire au Sénégal, où la relance des activités du principal concurrent accompagnée d’offres d’abondance disruptives a modifié en profondeur le marché prépayé.

À LIRE  Le gouvernement français acte la fin du franc CFA

La marge opérationnelle (EBITDA) du groupe progresse de +19,4 milliards (+4,2%) en 2019, soutenue par l’augmentation du chiffre d’affaires et la meilleure maitrise des coûts directs. Elle a cependant été fortement affectée par l’évolution des charges indirectes, et les événements exceptionnels défavorables enregistrés courant 2019. La marge opérationnelle à base comparable hors éléments exceptionnels et nouveaux enregistrés au cours de l’exercice progresse de +31,9 milliards de FCFA par rapport à 2018 soit une croissance de +6,9%, supérieure à la croissance du CA.

Le montant des investissements réalisé en 2019 sur le périmètre consolidé du groupe se chiffre à 207,3 milliards, en croissance par rapport à 2018 de 6,7%. Le rythme de déploiement des investissements a été soutenu courant 2019 notamment sur les activités autour de la connectivité THD fixe et mobile, avec un taux de Capex / CA stable autour de 19%.
Le cash-flow opérationnel s’améliore de +2,4% du fait principalement de la forte augmentation de la marge opérationnelle (+19,4 milliards) pour une hausse moindre des Capex (+13 milliards).

Les solides performances opérationnelles accompagnant les bons résultats financiers sont portées par la reprise de la croissance du parc mobile au Mali, combinée à la bonne dynamique de recrutements au Sénégal, en Guinée et en Sierra Léone. Il est à souligner la bonne progression des bases d’abonnés sur les services relais de croissance que sont la Data et Orange Money.

Le groupe Sonatel est leader sur tous ses marchés, avec des parts de marché mobile respectives de 53,9% au Sénégal, 58,8% au Mali, 62,6% en Guinée, 55,2% en Guinée Bissau et 48,1% en Sierra Léone où Orange est devenu leader en octobre 2019. Toutes les opérations pays du groupe Sonatel offrent des services 4G voire 4G+ à leurs clients, avec notamment l’obtention en 2019 des licences 4G en Guinée et en Sierra Leone.

Le Groupe Sonatel déploie dans tous ses pays de présence une politique de Responsabilité Sociale d’Entreprise (RSE) qui s’inscrit dans le prolongement du plan stratégique et des orientations définies dans les documents cadres nationaux portant sur le Développement Durable. C’est le cas par exemple au Sénégal avec la Stratégie « Sénégal Numérique 2025 ».

À LIRE  LE TRANSPORT DE L’AIDE ALIMENTAIRE VA COÛTER 1,5 MILLIARD et non 6 milliard

Contribution à l’économie

Au titre de l’année 2019, le groupe Sonatel a maintenu une forte contribution à l’économie de ses pays de présence en :

  • Recettes budgétaires
  • +610 Milliards FCFA versés à titre d’impôt, taxes, redevances, cotisations sociales, droits de douanes et dividendes dans les pays de présence.
  • +250 Milliards FCFA de chiffre d’affaires générés au profit des entreprises locales dans les pays de présence.
  • Exportations: +115 Milliards FCFA générés en contribution au niveau de la balance des paiements par les opérateurs étrangers de télécommunications.
  • Création d’emplois: +160 000 Emplois indirects et +4500 Emplois directs grâce à une distribution commerciale étendue et des partenaires dynamiques.

Perspectives pour 2020, Le groupe Sonatel envisage:

Le maintien d’une croissance du chiffre d’affaires tirée par la performance sur la data mobile, Orange Money et la Fibre, malgré une poursuite de la baisse des revenus issus de la voix fixe et de l’international.

La poursuite d’une dynamique de croissance de l’Ebitda.
La poursuite d’une politique d’investissement ambitieuse avec une enveloppe de capex stabilisée autour de 200 Milliards FCFA.

La consolidation des parts de marché par accélération du développement du Très Haut Débit Internet (4G+, LTE/TDD/FDD), l’élargissement de l’offre de produits et services autour d’Orange Money et l’accélération de la transformation digitale en soutien à l’amélioration de l’expérience client.
Commentant la publication de ces résultats, Sékou Dramé, Directeur Général du groupe Sonatel a déclaré :

« Le groupe Sonatel réalise de solides performances commerciales et financières en 2019. Un réel motif de satisfaction car le maintien de celles-ci s’est opéré malgré le durcissement des contraintes réglementaires et fiscales et l’intensification de la concurrence sur tous nos marchés.

Cela a été possible grâce à l’apport des relais de croissance (data mobile et orange money) et l’engagement des salariés dans tous nos pays de présence.

Le groupe poursuit sa politique de transformation vers un opérateur multiservices à travers son nouveau Projet d’Entreprise avec l’ambition de faire de “Sonatel, un groupe résolument orienté client, partenaire privilégié de la transformation numérique de nos sociétés en 2022″»

APS-