L’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation du mois de janvier 2020 s’est relevé légèrement de 0,1% comparé à celui du mois précédent, a fait savoir l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

Cette évolution résulte d’une hausse des prix des services de ‘’restaurants et hôtels’’, des services de ‘’communication’’, des ‘’articles d’habillement et chaussures’’, ainsi que des ‘’produits alimentaires et boissons non alcoolisées’’, explique l’ANSD dans son Bulletin d’analyse de l’Indice harmonisé des prix à la consommation.

En variation annuelle, souligne la même source, les prix à la consommation ont progressé de 2,0%

L’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) produit et publie tous les mois l’Indice harmonisé des prix à la consommation (Ihpc). Cet indice base 100 en 2014, mesure l’évolution des prix à la consommation au plan national. Selon l’Ansd.

Cette évolution résulte d’une hausse des prix des services de « restaurants et hôtels », des services de « communication », des « articles d’habillement et chaussures », ainsi que des « produits alimentaires et boissons non alcoolisées ». En variation annuelle, l’Ansd souligne que les prix à la consommation ont progressé de 2,0%.

Les prix des services de « restaurants et hôtels » se sont accélérés de 1,1%, tirés par ceux des services de restaurants, cafés et établissements similaires (+1,5%). Par rapport au mois de janvier 2019, ils se sont accrus de 2,6%. Les prix des services de « communication » ont augmenté de 0,8%, sous l’effet d’une hausse de ceux des services de la communication téléphonique (+1,3%) et des frais de connexion internet et assimilés (+1,5%). Comparés à la période correspondante en 2019, les prix ont augmenté de 1,5%.

À LIRE  Kaolack : Sibassor va se doter d'une usine de transformation d'ordures en énergie et en carburant

Les prix des « articles d’habillement et chaussures » ont progressé de 0,8% au cours de la période sous revue, en rapport essentiellement avec une hausse de ceux des vêtements de dessus d’hommes (+3,8%) et des chaussures de femmes (+1,3%). En variation annuelle, ils ont évolué de +1,2%. Le relèvement de 0,2% des prix des « biens et services divers » résulte notamment de celui des prix des articles de bijouterie et d’horlogerie (+1,1%), tirés par la valeur de l’or, ainsi que des autres effets personnels (+1,5%). Comparés à la période correspondante en 2019, ils se sont appréciés de 1,2%. Les prix des « produits alimentaires et boissons non alcoolisées » ont augmenté de 0,1% en rythme mensuel. Cette évolution provient essentiellement d’un renchérissement des poissons frais (+6,9%), de la volaille (+3,9%), des céréales non transformées (+1,4%), ainsi que des farines, semoules et gruaux (+1,4%).

Selon l’Ansd, les tensions notées sur les prix du riz, au cours du mois, ont fortement impacté sur les prix des céréales. Cependant, la chute des prix des légumes frais en feuilles (-18,5%), des légumes frais en fruits ou racines (-14,5%), des tubercules et plantains (-7,9%), ainsi que de la viande de mouton et chèvre (-4,5%) a modéré la hausse de ceux des produits alimentaires. Par rapport à la période correspondante en 2019, ils ont été majorés de 2,0%. L’augmentation de 0,1% des prix des « meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer » résulte de celle des prix des articles de ménage en textiles (+0,6%) et du mobilier pour salle de séjour, salle à manger, bureau (+0,3%). En variation annuelle, ils ont également progressé de 0,1%.

À LIRE  Afreximbank: Oramah promet 30 milliards de dollars au commerce intra-africain d’ici 2025

Les prix des services de « santé », de « l’enseignement », ainsi que des « boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants » sont demeurés stables au cours de la période sous revue. Par rapport au mois de janvier 2019, ils ont connu des variations respectives de +1,3%, +1,0% et -0,2%.

Les prix des services de « loisirs et culture » se sont repliés de 0,1%, par suite du recul de ceux des appareils de réception, enregistrement et reproduction (-0,2%), ainsi que du matériel de traitement de l’information et supports d’enregistrement de l’image et du son (-0,1%). En variation annuelle, ils ont progressé de 0,4%.

Les prix des services de « logement, eau, électricité, gaz et autres combustibles » ont diminué de 0,2%, en liaison avec une baisse des prix des produits pour l’entretien et réparation courante (-0,5%), ainsi que des combustibles solides et autres (-0,8%). En variation annuelle, ils se sont appréciés de 0,8%.

Les prix des services de « transports » ont reculé de 0,2%, en raison d’une diminution de ceux des services du transport aérien de passagers (-5,5%) et de l’automobile (-0,7%). En variation annuelle, ils se sont bonifiés de 1,6%. Les prix des produits locaux ont reculé de 0,3%, tandis que ceux des produits importés se sont bonifiés de 0,9% au mois de janvier 2020 comparativement au mois précédent. En variation annuelle, ils ont augmenté respectivement de 2,0% et 1,1%.

ANSD