Le Président Macky Sall a inauguré la première centrale éolienne du Sénégal du Parc éolien de Taïba Ndiaye qui constitue un grand pas pour l’accès pour tous à l’électricité.

Le président Macky Sall a inauguré, ce lundi à Taïba Ndiaye, dans la région de Thiès (ouest), la première phase d’un parc éolien d’une capacité de 158, 7 mégawatts.

« Le Sénégal émergent, c’est le Sénégal qui carbure, poussé dans son élan par un mix énergétique… »

Macky Sall,

L’inauguration a eu lieu en présence d’élus, d’autorités religieuses, de membres des représentations diplomatiques américaine, britannique, belge, ainsi que de partenaires, notamment les sociétés Lekela, (maître d’ouvrage) et Vestas.

Le ministre de l’Energie et du Pétrole, Mouhamadou Makhtar Cissé, était aussi de la partie. Pour le Chef de l’État, c’est une ’’nouvelle étape dans la marche énergétique vers un Sénégal émergent’’.

Ce projet permettra de fournir de l’électricité à 2 millions de personnes. Soit 15 % de la production électrique du pays, a fait savoir Macky Sall.

’’Le Sénégal émergent, c’est un Sénégal qui carbure poussé dans son élan par un mixte énergétique qui allie toutes nos potentialités, afin d’assurer un service continu de qualité et à des coûts compétitifs’’, a-t-il souligné.

’’A travers ces champs solaires et cette centrale éolienne, vous êtes en train de devenir le foyer ardent de l’énergie renouvelable du Sénégal et de l’énergie propre’’, a poursuivi Macky Sall faisant allusion à la commune de Taiba Ndiaye, dans la région de Thiès.

Selon le responsable de Vestas, c’est le plus grand parc éolien d’Afrique de l’Ouest.

À LIRE  HYDROXYCHLOROQUINE : LES ARGUMENTS DES MÉDECINS SÉNÉGALAIS

Pour le maire de Taïba Ndiaye, le député Ale Lo, sa commune est en train de gagner le ’’pari’’ qu’il avait fait, en affectant il y a 15 ans, 5 ha à la SENELEC. Cela, avec la certitude que sa présence allait attirer celle d’autres structures.

Se sont ensuivies la société Tobene Power de 100 milliards de FCFA d’investissement, la ligne de Manantali de 81 Mégawatts, et aujourd’hui le parc éolien.

Aujourd’hui, 33 des 35 villages de la commune sont électrifiés. Le Parc éolien a réalisé une salle informatique pour le lycée, deux marchés.

Dans la phase de construction, 300 jeunes, dont 200 issus de la collectivité travaillent dans la centrale éolienne, selon Ale Lo.

Sur 20 ans, le Parc s’engage à injecter plus de 400 millons de francs CFA par an, pour renforcer les moyens de la commune. Une dizaine de villages de communes voisines ont aussi été électrifiés.

« A travers ce champ solaire, et ce parc éolien le Cayor, Tivaouane est en train de devenir le foyer ardent de l’énergie renouvelable du Sénégal et de l’énergie propre. Et cest l’occasion pour saluer le travail de la Senelec. La Senelec, c’est un modèle assez rare en Afrique, puisqu’il s’agit d’une société nationale à 100% à capital public qui a réussi le pari de la production, le pari du transport, de la distribution par les efforts de son management, à travers ces différents directeurs généraux mais aussi le soutien du ministre du Pétrole et des Énergies.

La Senelec est un modèle qu’il faut renforcer grâce au développement des productions indépendantes. Nous avons là un mix énergétique qui est en marche qui permet de projeter le Sénégal parmi les pays qui respectent l’environnement puisqu’à ce jour, nous sommes à peu près à 22% d’énergies renouvelables donc d’énergies propres et à la fin de cette centrale éolienne de Taïba Ndiaye nous serons à 30% ».

À LIRE  Covid-19/ Sénégal: MATAM : LES MARCHÉS BIEN APPROVISIONNÉS