L’exploitation du pétrole fera émerger une agriculture moderne au Sénégal, en levant la contrainte du coût de l’énergie utilisée pour l’irrigation, a souligné le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Moussa Baldé. « Un des points que les gens évoquent ici, c’est l’énergie pour l’irrigation.

Avec l’arrivée du gaz, je pense que ce sera un vieux souvenir. Le pétrole va contribuer à faire émerger une agriculture moderne au Sénégal », a-t-il notamment déclaré, hier, lors d’une visite des périmètres maraîchers, à Kayar, Notto Gouye Diama, Bale Diop, Mboro, Diogo et Fass Boye, dans la zone des Niayes.

L’EXPLOITATION DU PÉTROLE CONTRIBUERA AU DÉVELOPPEMENT D'UNE AGRICULTURE MODERNE AU SÉNÉGAL 1
MOUSSA BALDÉ. Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural

« L’EXPLOITATION PÉTROLE VA CONTRIBUER À FAIRE ÉMERGER UNE AGRICULTURE MODERNE AU SÉNÉGAL »

MOUSSA BALDÉ,

Tous les maraîchers des Niayes utilisent le gasoil, qui renchérit leur coût de production, a relevé Modou Fall, président de l’Association des producteurs maraîchers de Kayar (APMK).

Pour lui, le recours à l’électricité pourrait réduire ce coût, au bénéfice du producteur et du consommateur. Kayar s’attend, cette année, à une production de près de 22.000 tonnes de pomme de terre, pour un chiffre d’affaires de 5 milliards de francs CFA, selon le secrétaire général de l’APMK, Mbaye Ndoye.

L’EXPLOITATION DU PÉTROLE CONTRIBUERA AU DÉVELOPPEMENT D'UNE AGRICULTURE MODERNE AU SÉNÉGAL 2

Avec le pétrole découvert au large de Kayar, cette localité, en plus d’être un grand port de pêche et une zone de grande production maraîchère, est en passe de devenir aussi une plateforme pétrolière, a indiqué le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural.

Le Sénégal s’apprête à entrer dans le cercle des pays producteurs d’hydrocarbures. Depuis la première découverte de pétrole offshore, en octobre 2014, jusqu’aux gisements de gaz révélés en mai 2017, le Sénégal attire les grandes compagnies pétrolières. L’exploitation de ces ressources débutera en 2021.

À LIRE  inSÉCURITÉ ALIMENTAIRE : PLAIDOYER POUR UNE AGRICULTURE DURABLE au sénégal