Le président turc est en visite officielle à Dakar ce mardi. Recep Tayyip Erdogan est arrivé lundi soir, accompagné de nombreux ministres (Affaires étrangères, Défense, Industrie, Énergie), après des étapes en Algérie et en Gambie. Plusieurs accords doivent être signés. Un forum économique des représentants du secteur privé est également au programme.

C’est le quatrième déplacement de Recep Tayyip Erdogan au Sénégal depuis 2013. Recep Tayyip Erdogan est donc en terrain connu, accompagné d’une « forte délégation d’opérateurs économiques », les investisseurs turcs déjà présents dans des projets d’envergure: l’aéroport international Blaise Diagne, le complexe sportif Dakar Arena, l’habitat, la sidérurgie.

L’objectif à court terme est de porter le volume des échanges commerciaux à 400 millions de dollars. La Turquie, est un partenaire de choix pour Dakar ; la présidence sénégalaise souligne les « affinités culturelles, sociales et religieuses » entre les deux pays.

Et au-delà des relations commerciales bilatérales, cette visite va dans le sens d’une diplomatie turque très active sur le continent. Le partenariat « sud-sud » mis en avant par la Turquie est devenu géostratégique selon le chercheur Bakary Sambe, directeur du Timbuktu Institute.

« On sait l’engagement récent de la Turquie dans la crise libyenne, les efforts de coopération militaire et sécuritaire avec nombres de pays de la région dont le Mali, le Niger et le Sénégal avec l’organisation de salon d’armement et de sécurité en lorgnant bien les marchés de la reconstruction qui ne manqueront pas dans ce Sahel en plein conflit »

La Turquie qui mise aussi sur le « soft power » -son influence-, à travers l’éducation, et la création d’un centre culturel au Sénégal.

À LIRE  NOUVELLES NOMINATION AU CONSEIL DES MINISTRES

Le volume commercial entre les deux pays est passé de 85 millions de dollars en 2010 à 140 millions de dollars en 2012


La Turquie a été l’invité d’honneur de la 21ème édition de la Foire internationale de dakar (Fidak) en novembre-décembre 2012. Elle avait convoyé 60 opérateurs économiques et occupé 26 stands.

Janvier 2013, abdoul Mbaye, alors chef du Gouvernement, recevait son homologue turc, Recep tayyip Erdogan, qui effectuait une visite de 48 heures, en compagnie d’une délégation de 200 officiels et hommes d’affaires turcs. il avait lui-même conduit une mission d’hommes d’affaires sénégalais à Ankara. Erdogan, devenu président de la République, effectuera une nouvelle tournée en Afrique de l’ouest en 2018.

Avec un aréopage d’hommes d’affaires, il séjourne à Dakar dans un contexte où on assiste à un accroissement, sans précédent, du volume des échanges entre les deux pays. Embellie constatée, conjointement, le 21 décembre 2017, par le ministre turc de l’Economie, Nihat Zeybecki, et son homologue sénégalais du commerce, Alioune Sarr, en marge de la Fidak. Lors de cette rencontre à Dakar, la Turquie avait exprimé son souhait de faire de notre capitale sa « porte d’entrée» pour l’établissement d’une Zone de libre-échange avec l’Afrique de l’ouest, qui deviendrait une zone d’investissement prioritaire, avec ses 340 millions de consommateurs.

l’Etat turc souhaite augmenter sensiblement le nombre de vols et cargos de Turkish Airlines compagnie qui a multiplié la fréquence de ses vols sur Dakar puis Diass.