Pour le développement de l’Artisanat a éte mise en place d’un programme de 30 milliards FCFA pour équiper 8 000 ateliers artisanaux Ainsi a déclaré ce vendredi Le ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Artisanat, Dame Diop, à Tambacounda.

“Pour la première fois, l’Etat du Sénégal va mettre 30 milliards de francs CFA pour financer un programme artisanal qui va consister à appuyer et à équiper 8 000 ateliers artisanaux sur l’ensemble du territoire”, a-t-il dit lors du lancement du Programme Ecole-Entreprise.

Dame Diop a indiqué que les ateliers équipés doivent permettre de former 32 000 jeunes apprentis.

“Pour la première fois, l’Etat du Sénégal va mettre 30 milliards de francs CFA pour financer un programme artisanal qui va consister à appuyer et à équiper 8 000 ateliers artisanaux sur l’ensemble du territoire”

Le ministre de l’Artisanat déclare avoir instruit ses services pour que “les apprentis des ateliers artisanaux puissent intégrer les centres de formation avec le Programme Ecole– Entreprise”. Selon lui, les ateliers artisanaux vont devenir des espaces de formation pour les jeunes

“C’est important que les maîtres artisans en soient conscients pour comprendre qu’aujourd’hui, l’appui que nous allons faire devrait nous permettre d’avoir des champions artisanaux dans toutes les régions”, a-t-il indiqué.

Il a invité les jeunes artisans à adhérer aux programmes Ecole–Entreprise, soulignant que tous les métiers convergent vers la satisfaction d’un besoin capital pour la jeunesse, celui d’avoir un emploi décent.

L’importance de l’artisanat au Sénégal

L’artisanat est sans doute le secteur offrant le plus d’opportunités et constitue le plus important en termes de nombre d’entreprises. La création artisanale sénégalaise et riche et diversifiée et de nombreux artisans sénégalais sont renommés dans la sous région et à l’international.

À LIRE  La pandémie mondiale sera "longue" selon l’OMS

Les activités porteuses à l’exportation sont principalement la confection et la mode, le travail du cuir, la maroquinerie et cordonnerie, la menuiserie et l’ébénisterie (bois et fer forgé), la broderie/teinturerie, la bijouterie, la peinture et la sculpture.