Le maire de la commune de Ndangalma, Mor Ndom a annoncé la création prochaine d’une zone industrielle dans sa localité pour offrir un cadre industriel adéquat aux femmes pour l’exercice d’activités génératrices de revenus.

‘’Nous nous sommes rapproché de l’APROSI (Agence d’Aménagement et de Promotion de Sites Industriels) pour pouvoir aménager une zone industrielle. Les plans sont en cours et bientôt, nous allons voir surgir de terre cette zone au bénéfice de nos braves dames qui s’activent encore à domicile’’, a-t-il dit.

M. Ngom s’exprimait samedi au cours d’un exercice de partage d’expériences de stratégies de développement à l’initiative de l’association ‘’Femmes action atout du développement pour l’émergence de Ndangalma’’.

Pour Mor Ngom, il est très difficile de vouloir installer des machines industrielles dans les ménages avec tous les risques que cela comporte.

‘’Cela présente beaucoup de difficultés de vouloir installer certaines machines dans des foyers où il y a des enfants, des personnes âgées et nous tenons à mettre fin à cette démarche pour pouvoir nous industrialiser et trouver une zone adéquate pour faire tout ce travail’’, a-t-il insisté.

Un site de plus de 63 hectares sera prochainement aménagé pour accueillir cet important projet de développement, a-t-il expliqué sans donner d’autres précisions sur les contours d’un tel projet.

‘’Le ministère de l’Industrie nous a promis d’aménager la zone d’y mettre des infrastructures pouvant accueillir les petites industries, en plus d’une unité de traitement de l’arachide’’, a fait savoir Mor Ngom.

‘’On ne le dira jamais assez, le traitement de la graine d’arachide habituellement appelé +Ségal+ présente des risques. Nous attirons l’attention des femmes parce que c’est un danger pour lequel nous devons prendre des dispositions’’, a-t-il fait remarquer. APS—

À LIRE  Le Sénégal obtient 55 milliards FCFA des investisseurs du marché financier de l’UMOA