Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, s’est fixé comme priorité pour 2020 de renforcer le système sanitaire avec une gestion axée sur les résultats.

Dans le magazine du ministère de la Santé et de l’Action sociale, il a souligné: « tout est priorité, je vais dire pour que le Sénégalais où qu’il se trouve puisse accéder à des soins de santé de qualité et à un coût supportable».

Pour réussir sa politique sanitaire Diouf Sarr compte s’appuyer sur les Objectif de développement durable (Odd) 4 et 5. «Cela nécessite un renforcement du système avec une gestion axée sur des résultats. La politique de l’Etat devra aussi être boostée pour atteindre les Odd 4 et 5 relatifs à la lutte contre la mortalité néonatale et infanto juvénile ainsi que la mortalité maternelle», a-t-il fait comprendre. Et de poursuivre : «cela suppose une qualité de l’offre de soins au niveau des structures conformément à la carte sanitaire avec des ressources humaines en qualité et en nombre suffisant».

Le ministre a également évoqué, dans ces priorités, la prise en charge de façon nette des urgences dans les hôpitaux et les centres de santé. Sur ce point, une note circulaire pour l’amélioration des urgences dans les hôpitaux et les centres de santé a été envoyée aux ayants droits depuis le 02 janvier. Pour Diouf Sarr, il appartient aux responsables de ces établissements sanitaires de veiller à ce que tout patient qui arrive en situation d’urgence soit prioritairement pris en charge.

À LIRE  Covid-19 : Des Gels De Mauvaise Qualité Commercialisés Au Sénégal