Sadio Mané tient enfin son Ballon d’Or! La troisième fois fut la bonne pour le finaliste de la CAN 2019 qui s’installe ainsi, pour la première fois, au sommet du continent.

Sadio Mané est le joueur africain de l’année 2019. Il a été sacré ce soir à Hurghada (Egypte) lors des CAF Awards. Pour la première fois, l’attaquant sénégalais (27 ans), remporte le précieux trophée. Champion d’Europe avec Liverpool, finaliste de la CAN et 4e du Ballon d’Or, il se présentait comme l’immense favori de la soirée.

Chez les dames, c’est la Nigériane Asisat Oshoala, qui a vécu une finale de Ligue des Champions avec le FC Barcelone et participé à la Coupe du Monde France 2019.

Pour rappel, le Lion de l’Atlas Achraf Hakimi a reçu le prix du meilleur jeune joueur, lors de cette soirée.

Le meilleur joueur interclubs n’est autre que Youcef Belaili (Espérance de Tunis, Algérie). Champion d’Afrique avec son club, il a également remporté la CAN avec les Fennecs, un doublé qui laissait présager une telle victoire.

Le Cameroun a reçu le CAF Award de la “meilleure équipe féminine”. Les Lionnes indomptables se sont hissées jusqu’en 8es de finale de la Coupe du Monde en France.

L’Algérie a sans surprise été sacrée meilleure sélection africaine de l’année. Elle récolte le fruit de son sacre, l’été dernier, en Égypte en finale de la CAN.

Le but de l’année est signé Riyad Mahrez. Il est sacré pour son magnifique coup-franc direct en demi-finale de la CAN 2019 face au Nigeria (2-1). C’est KhEireddine Zetchi, le président de la FAF, qui a reçu le prix à la place de l’ailier de Manchester City, absent.

À LIRE  blocus: Des camions maliens et sénégalais bloqués à la frontière

La CAF a aussi rendu un poignant hommage à Kodjovi Dodji Obilalé, ancien gardien international togolais, victime de la fusillade de Cabinda (le 8 janvier 2010, le BUS de la sélection togolaise a été mitraillé À la frontière entre le Congo et l’enclave angolaise de Cabinda) alors qu’il s’apprêtait à participer à la CAN 2010. Il fut blessé très grièvement par balle dans le bas du dos et à l’abdomen. La CAF le consacre pour son engagement en faveur de la lutte pour promouvoir l’agriculture durable.

Le onze de l’année a ensuite été dévoilé avec notamment deux Lions de l’Atlas en son sein: Hakim Ziyech et Achraf Hakimi. Voici le onze complet: André Onana (Cameroun), Achraf Hakimi, Kalidou Koulibaly (Sénégal), Joel Matip (Cameroun), Serge Aurier (Cote d’Ivoire), Riyad Mahrez (Algérie), Idrissa Gana Gueye (Sénégal), Hakim Ziyech, Mohamed Salah (Egypte), Sadio Mané (Sénégal), Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon).

Le prix de la meilleur entraîneure est revenu à Diseree Ellis, la sélectionneuse sud-africaine, qui a également prit part au Mondial français. Alors que Djamel Belmadi a raflé sans surprise la version masculine du prix. Son trophée lui a été remis par Fouzi Lekjaa, président de la FRMF et 2e vice-président de la CAF.

L’Égypte a été sacrée meilleure fédération de l’année, principalement pour avoir réussi à organiser la CAN 2019 avec succès en un temps record en plus de la CAN U23 en novembre passé.

Enfin, Moise Katumbi, l’homme fort du TP Mazembe (RDC) depuis 1997, a été désigné meilleur président de club de la saison.