Un musée d’art et d’histoire dédié aux cultures d’Afrique de l’Ouest. Le Mahicao présente près de cinq cent objets qui permettent de naviguer dans l’histoire de l’Afrique de l’Ouest, depuis les époques les plus anciennes du néolithique saharien jusqu’au milieu du XXe siècle.

Dans le Sine-Saloum, le Musée d’art et d’histoire des cultures d’Afrique de l’Ouest (Mahicao) célèbre et perpétue la mémoire d’un passé glorieux.

L’Art Nègre est mis à l’honneur au Musée MAHICAO à Djilor Djidiack. Les œuvres d’art africain qui y sont présentées proviennent pour l’essentiel de la collection personnelle du collectionneur et expert Réginald GROUX.

le Mahicao, un musée au cœur du passé glorieux de l’Afrique de l’Ouest 1

Elles témoignent du génie créatif des humbles forgerons-sculpteurs qui ont produit tant de chefs d’œuvres en même temps qu’elles permettent d’appréhender la diversité et la richesse des cultures traditionnelles du Continent Noir. Masques ou statues, objets de cérémonie ou objets du quotidien, parures ou insignes de pouvoir, ce sont les témoins d’un riche passé que vous pourrez découvrir au musée MAHICAO à Djilor Djidiack.

Un parcours à la fois historique et thématique permet de découvrir la diversité et la richesse des cultures des temps anciens.

le Mahicao, un musée au cœur du passé glorieux de l’Afrique de l’Ouest 2

L’exposition insiste particulièrement sur le passé historique de l’Afrique Noire à travers ses royaumes et ses empires, dont certains remontent au début de l’ère chrétienne. En rupture avec une vision héritée du colonialisme, le Mahicao montre des œuvres qui illustrent ce riche passé pétri de culture et d’histoire. L’exposition donne à voir de splendides statues en terre cuite datant du 6° siècle avant J.-C., vestiges de cultures très évoluées.

À LIRE  dans les coulisses de la série "Wara". une série à la conquête des citoyens ouest-africains
le Mahicao, un musée au cœur du passé glorieux de l’Afrique de l’Ouest 3
le Mahicao, un musée au cœur du passé glorieux de l’Afrique de l’Ouest 4


Situé au confluent du génie et de la sagesse, le langage esthétique africain est une valeur culturelle immense, partagée par tout le Continent Noir. C’est le lien qui unit tous les hommes d’Afrique à la terre d’Afrique. Ce langage est devenu un langage universel depuis qu’il a fécondé la création plastique de l’Occident au début du XX° siècle. Sa richesse d’expression est telle qu’elle ne cesse encore aujourd’hui de nous émerveiller.

Et s’il se trouve encore des gens pour imaginer que l’Afrique n’est pas suffisamment rentrée dans l’Histoire, nous les invitons à visiter le musée MAHICAO à Djilor Djidiack : ils réaliseront alors peut-être que ce sont eux-mêmes qui sont insuffisamment entrés dans l’Histoire de l’Afrique.

http://mahicao.org