La série s’appelle “Wara”, ce qui en malinké (langue parlée dans toute l’Afrique de l’Ouest) signifie “les fauves”. L’histoire : celle d’un professeur de droit, Moutari Warra, autorisé à revenir dans sa ville natale, Tanasanga, ville fictive, à condition de ne pas faire de politique.

Sauf qu’à l’occasion des élections municipales anticipées, Moutari, poussé par une de ses étudiantes, va se porter candidat et ainsi devenir le porte-parole d’une génération qui réclame un changement de société.

Une série tourné en ce moment entre la ville de Saint-Louis et le nord du Sénégal. Un thriller politique sur la gouvernance et la participation citoyenne, à destination des jeunes et des femmes d’Afrique de l’Ouest, coproduite par l’Agence Française de Développement et TV5 Monde.


Co-réalisé par le Sénégalais Oumar Diack et le Franco-malien Toumani Sangaré, ce thriller se déroule dans une ville imaginaire du Sahel. La série entend explorer des problématiques communes à de nombreux pays.

À LIRE  TAMBACOUNDA CÉLÉBRERA LA PREMIÈRE ÉDITION DU FESTIVAL INTERNATIONAL DU BAOBAB